Affiches manifs 25N journée internationale contre les violences machistes – Catalogne

Lire la suite

Publicités

J’en veux aux médias. Il est temps d’atterrir

Je m’interroge depuis des mois : ce que j’observe sur le terrain et sur les divers réseaux ne correspond pas à ce que disent les commentateurs. Je sais de longue date que l’infrastructure des sondages n’est plus adaptée, mais à chaque fois que j’aborde les problèmes liés aux choix des panels, on me regarde comme si j’étais une extraterrestre, et on m’ assure qu’il faut que j’arrête de me tracasser. Au fil du temps, j’ai fini ces dernières semaines par penser que c’était moi qui avais tort. Malheureusement non. Lire la suite

Charlie, Mediapart, Valls, Filoche et les autres : la gauche déboussolée

Par Philippe Corcuff1, ancien chroniqueur de Charlie Hebdo et blogueur sur Mediapart. Philippe Corcuff revient sur l’affrontement Charlie/Mediapart, l’attitude de Manuel Valls, les amalgames islamophobes, le tweet antisémite de Gérard Filoche… à l’écart des manichéismes habituels. Un long texte en exclusivité pour le site de l’Humanité. Sa rédaction ne partage pas l’ensemble des points de vue de l’auteur, mais elle considère qu’ils sont utiles au débat. Lire la suite

Au-delà des gentils et des méchants

Je ne suis pas aussi violent que le producteur ciné Harvey Weinstein, ni aussi narcissique que l’animateur télé Bill O’Reilly. Je suis plus respectueux envers les femmes que le président Donald Trump, et pas aussi tordu que le politicien Anthony Weiner.

S’il faut en juger par les normes établies par ces hommes qui encourent aujourd’hui la réprobation générale, la plupart d’entre nous les hommes semblons presque être des saints, et là se situe un danger. La divulgation publique du comportement de ces hommes – qu’il s’agisse d’offenses routinières ou de crimes occasionnels – est une excellente chose, et toutes les personnes à avoir été harcelées ou violées devraient continuer à le dire haut et fort. Lire la suite

Les motions adoptées au VIIIème Congrès du Parti Travailliste (Kanaky)

Situation Politique

Motion 1 : Réuni à son VIIIème Congrès, les 17, 18 et 19 novembre 2017 à Nouméa, et après avoir analysé le contexte politique actuel :

Considérant les nombreuses concessions des partis indépendantistes pour l’ouverture des droits de vote en 1983, en 1988, en 1998, en 2015

Considérant que malgré les différents accords, la marginalisation du peuple kanak n’a jamais cessé et s’accentue de jour en jour.

Considérant que le dernier Comité des Signataires exclue les propositions faites allant dans le sens du travail pour la sincérité de la liste référendaire à savoir :

  • L’inscription automatique et sans condition de tous les Kanak

  • Pas de modification de la loi organique

  • La levée de l’anonymat et des conditions d’inscription sur toutes les listes électorales.

Le Parti Travailliste dénonce le relevé de conclusions du dernier comité des signataires qui impose au peuple kanak une nouvelle concession. Lire la suite

Elle est comme le vent, on ne peut pas retenir le vent dans un flacon

Comme l’indique Adolfo Pérez Esquirel dans sa préface, « une femme indienne, pauvre parmi les pauvres, a ouvert les chemins de l’espérance en montrant qu’un autre monde était possible ». Le préfacier, parle, entre autres, de l’association Tupac Amaru, de « Milagro condamnée avant même d’être jugée », de haine viscérale, de la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH), du gouvernement Macri et du gouverneur Morales, de l’autrice du livre, « Alicia tisse peu à peu le poncho de la vie de cette Indienne qui dans son enfance a dû s’armer de courage pour affronter la violence et la pauvreté, et qui à force de volonté s’est forgé son caractère et a compris que le chemin à suivre était l’unité et la dignité du peuple ». Lire la suite

Le monde malade de la finance

Jamais dans l’histoire, la finance n’a pris autant de place. Jamais elle n’a brassé des sommes aussi gigantesques. Les échanges quotidiens de devises se montent à plus de 5 000 milliards de dollars. Cela correspond à deux-trois jours de réserves dans toutes les banques centrales du monde. La dette des ménages, des entreprises et des pouvoirs publics à l’égard des établissements de crédit représente environ deux fois et demie le Produit intérieur brut (PIB) dans les Etats les plus puissants. Lire la suite