Macron, l’Afrique et les femmes : une histoire colonialitaire

« Le défi de l’Afrique, il est totalement différent, il est beaucoup plus profond. Il est civilisationnel aujourd’hui. Quels sont les problèmes en Afrique ? Les États faillis, les transitions démocratiques complexes, la transition démographique qui est l’un des défis essentiels de l’Afrique, c’est ensuite les routes des trafics multiples qui nécessitent des réponses aussi en termes de sécurité et de coordination régionale, trafic de drogue, trafic d’armes, trafic humain, trafic de biens culturels et c’est le fondamentalisme violent, le terrorisme islamiste, tout cela aujourd’hui mélangé, crée des difficultés en Afrique. En même temps, nous avons des pays qui réussissent formidablement, un taux de croissance extraordinaire qui fait dire à certains que l’Afrique est une terre d’opportunités. […] Quand des pays ont encore aujourd’hui 7 à 8 enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien ». Telle est la réponse apportée le 8 juillet 2017, lors d’une conférence de presse en marge du sommet du G20 à Hambourg, par le président de la République français à un journaliste ivoirien qui lui demandait s’il fallait un « plan Marshall » pour « sauver l’Afrique ».

Cet épisode de la campagne militariste de Macron est exemplaire. Il présente l’avantage de rendre explicite un système qui entrelace sexisme, militarisation des sociétés, opportunisme néolibéral. Le VRP n°1 de la France, en voulant propulser son pays en premier de la classe d’un Occident/centre en recherche de débouchés commerciaux et idéologiques, en voulant faire face à la concurrence moyen et extrême-orientale, notamment en Afrique, démontre l’actualité de la consubstantialité des dominations de genre, de race, de classe et de la colonialité en Afrique. Explications. Lire la suite

Un centenaire discret

En même temps que le premier disque de jazz sorti en mars 1917, celui de l’Original Dixieland Jazz Band, naît Thelonious Monk, compositeur original, longtemps ignoré du public. Ses premiers disques publiés en 1947 par Blue Note ne rencontreront aucun écho Alfred Lion et Franck Wolff, à qui il faut savoir rendre hommage, producteurs de Blue Note, continueront à enregistrer ses compositions écrites, pour la plupart, dés 1939. Les 78 tours resteront longtemps dans les bacs des disquaires. Les dirigeants du label avaient confiance dans leurs oreilles et dans le génie du pianiste. Thelonious Monk fait partie de cette cohorte de génie du jazz. Lire la suite

Sexualité masculine  – ce qui rend sexy la possession d’autrui

Il semble que les hommes, en général, préfèrent utiliser leur raison à justifier les préjugés qu’ils ont assimilés sans trop savoir comment, plutôt qu’à les déraciner. 

Mary Wollstonecraft, Défense des droits de la femme1

Je soupçonne que si Mary Wollstonecraft vivait encore, elle trouverait ses propres mots écrits en 1792 d’une déconcertante actualité. Après tout, Wollstonecraft était une pionnière dans la recherche de l’égalité sexuelle – et aucun d’entre nous n’a encore atteint cette égalité. À vrai dire, il semble que la justification par les hommes de leurs préjugés soit toujours la tendance dominante du discours social. Ainsi, en hommage à l’héritage de Wollstonecraft, je voudrais essayer de déraciner un des préjugés qui subsistent dans la suprématie et la sexualité masculines – un préjugé précis et bien intégré sans lequel le viol et la prostitution seraient inimaginables. Lire la suite

À Gaza, Israël fait des expérimentations sur des humains en situation de stress et de privations

Qu’arrive-t-il à deux millions d’êtres humains privés d’électricité presque tout le temps, de nuit comme de jour ? C’est ce qu’expérimente Gaza

L’une des plus grandes expériences impliquant des sujets humains jamais réalisée est en train de se dérouler actuellement sous nos yeux, et le monde entier regarde les bras croisés.

Ce projet vient d’atteindre son paroxysme dans l’indifférence générale. Il s’agit d’une expérience sur êtres humains pour laquelle aucune des institutions scientifiques internationales n’a obtenu l’approbation de la déclaration d’Helsinki. Son but ? Examiner les comportements humains dans des situations de tension extrême et de privations. Lire la suite

Impudiques exhibitions et doctes commentaires

« … dans la plupart des grands médias, la macromanie épouse et conforte la communication présidentielle, au point de proposer simultanément son impudique exhibition et son docte commentaire. De l’art de faire coup double… »

Il y a quelque chose de dérisoirement totalitaire à cette phrase d’Alain Duhamel citée dans l’éditorial : « L’abstention signifie l’inadaptation des Français à la vie politique ». Une pédante crétinerie sans l’humour d’un Bertolt Brecht : « Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple »… Lire la suite

Du coté du jazz (juillet 2017)

Mélanges de rages

Michel Fernandez, saxophoniste ténor et soprano, s’est lancé, avec un nouveau quartet, Joël Sicard au piano, François Gallix à la contrebasse, Nicolas Serret à la batterie, dans un nouveau projet, une nouvelle aventure. Lire la suite

Les mauvaises fréquentations

(Restaurant Le Jules-Verne – La Tour Eiffel – Champ-de-Mars   5, Avenue Anatole France – Paris 7° — 14 Juillet 2017)

Nous ne vous parlerons pas aujourd’hui, chers amis, des Mauvaises fréquentations, le film de Jean Eustache relatant le dimanche glandeur de deux petites frappes errant dans les rues de Paris et s’essayant à des dragues de circonstances dans de petits dancings miteux. Lire la suite