NUIT DEBOUT

« Debout maintenant, mon pays et moi »

Aimé Césaire

Stupeur ! Le Peuple existe, en vrai, grandeur nature

Un peuple candidat à son investiture

Hors système, hors partis, et presque insolemment

Qui de la République a fait son campement

De ville en ville, en une agora permanente

Multiple et fraternelle, où se cherche, où s’invente

Un autre agir ensemble au sein d’une Cité

Rendant au citoyen sa citoyenneté

Qu’un leurre électoral emprisonne et muselle

Et de l’Ordre bourgeois confortant la tutelle,

Les droits du peuple étant bien que brandis, bornés

Par des retours de gauche et de droite alternés

Au gré du Capital qui de fait tient les rênes. Lire la suite

Autres dialogues (8)

J’ai séparé arbitrairement les disques où les instruments sont doublement présents (Jazz en dialogues) de ceux où les musiciens utilisent des instruments différents. Sans oublier trois autres rubriques plus centrées sur la présence du piano, actuellement : duo piano/saxophone ou clarinette ou trombone, duo piano/trompette et duo piano/cordes. Quoiqu’il en soit, ces errances hors des sentiers trop souvent parcourus, offrent des panoramas sonores souvent réjouissants. Échanges et constructions. Promenades dans des musiques qui ne s’épuisent pas dès une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Duo, Autres dialogues, Autres dialogues (2), Autres dialogues (3), Autres dialogues (4), autres-dialogues-5/, autres-dialogues-6/, autres-dialogues-7/ Lire la suite

Film militant pour l’IVG : « Quand je veux, si je veux ! 

Synopsis

Il y a quarante ans, des milliers de femmes revendiquaient le droit à pouvoir disposer librement de leur corps. Clamant haut et fort « Un enfant, si je veux, quand je veux », elles n’hésitaient pas à parler publiquement de leur corps, de leur sexualité et de leur désir ou non d’être mères. Evoquer de tels sujets dans l’espace public était un acte politique fort. Où en est-on aujourd’hui, 40 ans plus tard ? On aurait pu penser qu’en se normalisant, l’avortement serait devenu un droit légitime et sa pratique, un acte médical simple. Il n’en est rien… Lire la suite

Le Génocide de 1994 – L’usage de la dette extérieure du Rwanda (1990-1994) Seconde partie

La responsabilité des bailleurs de fonds

Pierre Galand, Michel Chossudovsky

Lire première partie : le-genocide-de-1994-lusage-de-la-dette-exterieure-du-rwanda-1990-1994-premiere-partie/

I INTRODUCTION

1.1. L’objectif de ce rapport consiste à étudier le profile de la dette extérieure rwandaise durant la période 1990-1994 afin de conseiller le gouvernement du Rwanda sur des modalités précises de négociation avec les bailleurs de fonds. Lire la suite

Pour le droit à la non-mixité

Adressée à les organisateurs et organisatrices de « Paroles non-blanches »
et du camp d’été décolonial

Pour le droit à la non-mixité

https://www.change.org/p/le-gouvernement-pour-le-droit-à-la-non-mixité

Nous sommes engagé.e.s contre le racisme, et nous sommes blanc.he.s. En tant que tel.le.s, deux initiatives récentes, de débats sociaux et politiques, nous sont explicitement et volontairement fermées : la préparation de ‘paroles non-blanches’ (mais non les conférences elles-mêmes, contrairement aux rumeurs malveillantes), dans le cadre de l’occupation de l’université Paris 8 ces derniers jours ; le camp d’été décolonial, qui doit se tenir au mois d’août. Lire la suite

Communiqué de l’Observatoire de la répression et de la discrimination syndicale

Avec l’arrestation le 28 avril dernier de Nicolas P., cheminot et syndicaliste de Sud-Rail Solidaires, et de Nicolas Jounin, sociologue à et syndiqué CGT, la répression gouvernementale contre les syndicalistes a franchi une nouvelle étape. Leur interpellation s’est faite à l’issue d’une action, qui relevait pourtant d’une mobilisation classique de blocage de l’outil de travail (l’entrée du port de marchandises de Gennevilliers) et s’inscrivait dans le cadre de la journée de grève et de mobilisations pacifiques contre la loi travail. C’est au cours d’une intervention policière que ces deux syndicalistes ont été arrêtés, placés en garde à vue et déférés devant le tribunal de Bobigny. Ils sont aujourd’hui placés sous contrôle judiciaire jusqu’au 6 octobre 2016, date prévue pour le procès. Lire la suite

Crime de masse, silence et impunité…

Edito : Face aux aigles noirs, nos frondes

ax 189Après les attentats de Bruxelles du 22 mars qui ont fait 35 morts et 350 blessés, nous sommes restées muettes pendant plusieurs jours, figées, tandis qu’à l’intérieur de nous se bousculaient le choc, la tristesse, la peur, la révolte. La colère, le sentiment d’injustice, implacable, terrassant. L’amour pour nos proches, l’urgence de l’existence, sa fragilité, le besoin vital d’une société différente. La soif de comprendre pourquoi ici, et ailleurs dans le monde, au Pakistan, en Irak, en Côte d’Ivoire, en Syrie bien sûr. Pourquoi cette violence et cette détermination à la haine, à quelles sources souterraines puisent leurs racines, à quels affreux astres elles s’épanouissent.

Barbara chantait, vraisemblablement à propos de son enfance passée auprès d’un père incestueux, L’Aigle noir. Dans notre ciel, les sombres oiseaux, nombreux, féroces, battent des ailes, tentent de dissimuler le soleil, se rapprochent, trop près.


L’aigle de la terreur.

L’aigle de la domination.

L’aigle de la précarité. Lire la suite