Partition pour femmes et orchestre


Maria Noriega Rachwal

PARTITION POUR FEMMES ET ORCHESTRE

Ethel Stark et la Symphonie féminine de Montréal

Traduit de l’anglais par Marie-Célie Agnant

En 1940, deux femmes élégantes prennent le thé dans le lobby du Ritz-Carlton. Ne vous fiez pas aux apparences: leur rencontre annonce un grand chambardement dans l’univers de la musique classique. La mécène Madge Bowen et la violoniste Ethel Stark fondent à Montréal ce qui deviendra le premier orchestre symphonique canadien composé uniquement de femmes. Lire la suite

Plein soutien aux grévistes de la faim palestiniens

Collectif pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens :

Plein soutien aux grévistes de la faim palestiniens

Mille cinq cents prisonniers palestiniens ont entamé aujourd’hui leur neuvième jour de grève de la faim. Engagée le 17 avril à l’occasion de la journée des prisonniers palestiniens, elle fait suite à l’appel lancé par Marwan Barghouti, dirigeant du Fatah et membre du Conseil législatif palestinien condamné à cinq peines de perpétuité et détenu depuis 15 ans. Lire la suite

Discordance des temps. Définitions du « civilisé » ? Qui est le barbare ?

Un drôle de livre. Son titre a de quoi interroger « Dracula ou la croisade des Temps modernes » et son sous titre n’arrange rien « Essai sur la figure de l’étranger ». Peut-on cerner l’argumentation de Farhad Khodabandehlou ? Je me le demande. Pourtant j’avoue un énorme plaisir pris à la lecture de ces commentaires – au sens philosophique – du roman de Bram Stocker, « Dracula ». L’histoire est connue : l’affrontement d’un vampire et d’un clerc de notaire dans le château que le comte Dracula veut mettre en vente. Histoire apparente qui sert de fil conducteur. Stocker envisage la victoire possible de la barbarie qui se reflète dans le miroir de la civilisation. Comme le vampire, la barbarie n’a pas de reflet. Lire la suite

Comment appliquer des politiques antipopulaires d’austérité

L’OCDE fournit un vade mecum pour les gouvernants

Dans un document destiné aux gouvernants, Christian Morrisson, fonctionnaire de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) – voir encadré – prodigue, en 1996, ses recommandations1. C’est effarant. 

Le texte de Christian Morrisson se passe de longs commentaires. En voici des extraits (les intertitres sont de la rédaction). 

À la lecture, on se rend compte que ces recommandations sont effectivement appliquées à l’échelle de l’ensemble de la planète avec le soutien des grandes institutions internationales comme l’OCDE, le FMI, la Banque mondiale, la Banque centrale européenne, et la plupart des gouvernements. Lire la suite

Grande mélancolie

Depuis 2002, est-ce personnel ? je ne le crois pas, une grande tristesse politique m’habite. Cette tristesse, devenue mélancolie, trouve son apogée avec le résultat de ce premier tour des élections présidentielles françaises. Pas de surprise, juste une immense mélancolie. Celle qui vient des tripes, remonte à la gorge, lors du dépouillement des bulletins au bureau de vote de mon village du Var, quand j’entends puis écoute le nom « Le Pen » répété sans fin. Les votants ? mes voisins. Un sur trois. J’ai eu beau me jeter à corps perdu sur Twitter à la recherche d’un apaisement national, ma détresse n’en a été qu’accrue. Lire la suite

Le Rwanda de 1994 est devenu un gigantesque abattoir

Dans son avant-propos « L’atelier de mémoire », latelier-de-memoire-avant-propos-de-louvrage-cahiers-de-memoire-kigali-2014/, publié avec l’aimable autorisation de l’auteure et de l’éditeur, Florence Prudhomme parle, entre autres, de mémoires « Ces mémoires singulières sont l’histoire du génocide, elles en restituent la réalité composite et sont une archive pour les générations futures », de mémorial et d’horreur, « Le mémorial transmet l’horreur, le résultat du génocide – mais il est muet, aucun sang n’irrigue les corps gisants atrocement mutilés, figés dans leur dernier instant d’effroi ou ensevelis dans des fosses communes », de nomination des disparu-e-s et de restitution du vivant ou du réel, « Mémorial pour les disparus, conservatoire de leurs noms, conservatoire des familles décimées, les Cahiers de mémoire occupent un espace où se rejoignent la nomination des disparus et le récit énonciatif et mémoriel, qui restitue le vivant/le réel de celles et ceux qui ont péri ». Lire la suite

Présidentielles – Front National : Trois déclarations : FSU – Solidaires – CGT

Élections présidentielles : pas une voix pour le Front national !

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle indiquent que la représentante du Front national est qualifiée pour le second tour.

La FSU considère avec une extrême gravité la montée de l’extrême droite dans notre pays. Lire la suite