Déambulations

Dans son dernier ouvrage, Régine Robin nous entraine à New-York, Los Angeles, Tokyo, Buenos Aires et Londres.

Voyage dans des villes réelles, fantasmées et villes écrans, plan de métro, romans noirs, taxis, films, souvenirs,etc…

Entre littérature, fiction et sociologie, les villes gigantesques d’aujourd’hui dans une flânerie jouissive, un travelling permanent. Un moment de bonheur.

« Décalages horaires, fuseaux, grands axes de circulation, échangeurs, avions qui atterrissent, qui décollent, scénographies lumineuses des capitales, on la retrouve aux quatre coins du monde, elle et son cortège d’ombres, de doubles, ses clones, elle et les personnages des films qui l’accompagnent et qui sortent de l’écran, comme on sort d’un hôtel, d’un bistrot, d’un cybercafé, d’une librairie… »

Dans la riche littérature actuelle sur les villes, je propose en amer contrepoint le livre de Mike Davis : City of Quartz, Los Angeles, capitale du future, réédité en 2009 chez La découverte poche

 Régine ROBIN : Mégapolis. Les derniers pas du flâneur

Un ordre d’idées chez Stock, Paris 2009, 397 pages, 25 euros

 Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s