Petite manifestation de mauvaise humeur !

Nous ne pouvons que nous féliciter qu’un appel unitaire à manifester contre la xénophobie/racisme d’État ait vu le jour. Nous irons manifester ce jour-là mais nous ne signerons pas ce texte dont la conclusion nous paraît inacceptable en raison de ses références historiques.

Nous ne le signerons pas et nous voulons interpeller ici nos ami-e-s les plus proches. Elles et ils auraient dû lire le texte avec plus d’attention et l’amender pour aboutir à un texte d’appel à mobilisation qui ne piétine pas quelques-unes de nos/leurs références communes.

 La Constitution de la France, République laïque, démocratique et sociale, « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion». Depuis quand la Constitution de la France (la 5e !) est-elle « démocratique et sociale » ?

« Nous appelons à une manifestation […] afin de fêter le 140e anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle. »

 Fêter le 140ème anniversaire de la 3e République ? Celle née sur le cadavre de la Commune de Paris ? Celle des fusilleurs du 1er mai à Fourmies ? Celle qui a jeté le juif Dreyfus au bagne ? Celle qui a fait la guerre du Rif  et la conquête du Tonkin ? Celle qui a « interdit de parler breton et de cracher par terre » en classe ? Celle de la loi de 1920 qui a criminalisé l’avortement ? Celle du scandale de Panama et de l’affaire Stavisky ? Celle qui a entraîné le pays – pour ne pas dire le monde – dans la boucherie de 14-18 ?

L’inventaire à la Prévert pourrait être décliné à l’infini. Le péril est-il si grand qu’il faut absolument s’accrocher à cette République-là pour mobiliser ? Avons-nous perdu toute autonomie politique pour en être réduits à entériner un tel texte ? L’urgence, l’unité, le grand désert de l’été expliquent sans doute ces errements. En tout cas, ce n’est pas la référence à la 3e République qui amènera un manifestant de plus le 4 septembre… Nous ne voulons ni polémiquer ni déclencher une guerre picrocholine. L’essentiel est dans la manifestation du 4 septembre, mais rappelons-nous qu’une cuillérée de goudron suffit à gâter un baril de miel…

Retrouvons-nous donc le 4 septembre et ouvrons une discussion sur la république sociale à construire comme en 1792, juin 1848, mars à mai 1871, etc….

Amitiés à toutes et tous.

Didier Epsztajn et Patrick Silberstein

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Une réflexion sur « Petite manifestation de mauvaise humeur ! »

  1. Bien vu les grincheux pour votre « mauvaise humeur », je ne sais plus – honte à moi – si j’ai lu ou bien lu ET signé cet appel, me souvient que le texte m’a gênée (ma critique se rapportait à vos remarques… en moins documenté question « histoire »)…
    …Ceci, un prétexte pour vous saluer et vous faire une très grosse bise,
    à bientôt,
    Michèle… d’Ardèche !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :