Sortir de la récession

Les auteurs, Patrick Artus et Marie-Paule Virard, ne sont en rien liés au mouvement syndical. L’une est l’ancienne rédactrice en chef de Enjeux Les Echos, l’autre directeur de la recherche de Natixis. Il faut rappeler ces fonctions pour comprendre le sel de leur raisonnement et leur conclusion contenue dans le titre et le sous-titre : « Pourquoi il faut partager les revenus, le seul antidote à l’appauvrissement collectif ». Leur proposition, augmenter les salaires pour alimenter le marché final seul moyen, dans le contexte de la crise actuelle, des crises en fait, de combattre la récession. Leur analyse de la « déglobalisation » – un concept intéressant – les conduit à concevoir une autre Europe plus solidaire pour en « finir avec un capitalisme exténué ». Sans aller jusqu’au socialisme, ils sont sur la bonne pente…

P. Artus/M-P. Virard : Pourquoi il faut partager les revenus

La Découverte, Paris 2010, 182 p

Nicolas Béniès

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :