Un nouveau coin du polar

Wallander quitte la scène du polar. Il atteint l’âge de la retraite. 60 ans ! Nous sommes en Suède évidemment. Dans « L’homme inquiet » – on le serait à moins – Mankell se permet de dresser la biographie de son personnage principal. Il faut dire qu’ils se fréquentent depuis de longues années. Nous aussi. Mais il faut bien laisser la place et de la place. On revisite une partie de notre propre vie depuis ces « meurtriers sans visage » qui nous a fait découvrir et les visages cachés de ce pays et un auteur. Se crée un nouveau sous genre, l’autobiographie d’un personnage ! Anne Perry, britannique, creuse un autre sillon du polar, l’historique. Elle raconte dans « Du sang sur la soie » Byzance vers 1275 en se centrant sur deux portraits de femme. Une réussite dans ce genre difficile. On lit d’une traite ces quelques 750 pages. Michel Imbert, quant à lui, nous invite à partager la vie de prisonniers du « goulag chinois » appelé Laogaï. A partir d’histoires diverses – autant de nouvelles – et la vie de trois personnages, « Les disparus du Laogaï » dresse une sorte de réquisitoire de ce régime étrange qu’à été le maoïsme. La Chine de 1953 à 1972. Une réussite. Mentionnons la réédition en Folio Policier de ce chef d’œuvre de James Sallis, « Le faucheux », une série d’enquêtes de Lew Griffin pour une descente dans les entrailles de cette ville fascinante, « the Crescent City », la Nouvelle-Orléans.

Henning Mankell : L’homme inquiet (Seuil/Policiers) ; A. Perry : Du sang sur la soie (10/18) ; M. Imbert : Les disparus du Laogaï (Rouergue/Noir) ; J. Sallis : Le faucheux (Folio/policier)

Nicolas Béniès

Novembre 2010

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :