Les clients de la prostitution – L’enquête

Une lecture par MARTIN DUFRESNE   sur le livre de Claudine Legardinier et Saïd Bouamama, Les clients de la prostitution – L’enquête, Presses de la Renaissance.

« La pornographie est le cimetière où la gauche est allée crever. »

Ce constat d’Andrea Dworkin, dans L’envers de la nuit, expliquerait-il le silence des hommes de gauche face aux nouvelles recherches qui battent en brèche l’exploitation sexuelle ?

Longtemps censurée par un ultralibéralisme qui survalorisait la notion de choix pour cacher combien peu de femmes en disposaient, l’analyse critique de la prostitution a pris une nouvelle ampleur depuis que les féministes de Suède ont réussi à faire réformer la loi qui la régissait hypocritement, après 10 ans de patient lobbying auprès des partis de gauche pour y faire reconnaître une violence antifemmes. En 1999, elles ont réorienté l’intervention sociale pour mieux cibler le moteur du marché, les prostitueurs, plutôt que les femmes qu’ils exploitent. L’État offre désormais à ces dernières des programmes intégrés pour échapper à des situations d’impuissance réelle plutôt qu’un prétendu empowerment. La Norvège et l’Islande ont depuis emboîté le pas, et le Royaume-Uni et la Corée progressent en ce sens.

De nouveaux ouvrages détaillent aujourd’hui les stratégies et les motivations de ces hommes sur qui on a toujours fermé les yeux, tant à l’université qu’au tribunal. Après les travaux pionniers de Marie-Victoire Louis, Melissa Farley et Sheila Jeffreys, Sven-Axel Mansson a été le premier à sonder les prostitueurs à l’heure de la mondialisation, dans une anthologie publiée en 2001, A Man’s World ? (Zed Books).

 Pour lire la totalité de l’article qui se termine par cette question : Mais peut-on rêver que des hommes cessent de trouver bandante l’appropriation des femmes ?

 

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :