Le passé était un escalier et je le remontais

Un moment plein d’affection avec Don Gaetano et un orphelin. L’un débordant de mémoire, d’histoires, celle de la seconde guerre mondiale, des juifs traqués, l’autre sans mémoire, sauf le regard d’une fillette Anna, aperçue derrière une vitre (« De toute cette enfance, j’ai choisi le manque de la petite fille aux vitres. Quand elle avait disparu de là, la vie s’était rétrécie comme une petite cage. Je devais vivre privé de la liberté de lever les yeux. »).

Des parties de scopa, ou le garçon « est une nouille », des lieux dérobés aux regards comme cachette et découverte.

L’apprentissage de la lecture (« Les livres gardent l’empreinte d’une personne plus que les vêtements et les chaussures. Les héritiers s’en défont par exorcisme, pour se libérer du fantôme. Le prétexte est qu’on a besoin de place, qu’on étouffe sous les livres. Mais que mettent-ils alors contre les murs où se dessinent leurs contours ? »), de la sexualité. Le temps et la rencontre avec celle qui n’est « pas pour toi », la lecture des rêves et des espérances, le langage ahurissant de La Capa, le souvenir des voyages, le présent et son futur…

Une fois de plus Erri De Luca, avec simplicité, nous entraîne dans la vie plombée par l’hier, ce passé qui attache ses pas à nos êtres, comme une ombre modulable en fonction de la lumière.

« Ceux près de moi ne sont pas de première classe, ils n’ont pas de billet de retour. »

Parmi, les autres livres de l’auteur :

Tu, moi, Réédition Folio, Haiele, plus qu’un prénom

Pas ici, pas maintenant, Editions Verdier, réédition Folio, Ils sont maladroits les mots de l’absence

Erri De Luca : Le jour avant le bonheur

Traduit de l’italien par Danièle Valin

Editions Gallimard, Paris 2010, 138 pages,15 euros

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :