La lutte contre la colonisation devait aller de pair avec la lutte contre la balkanisation de l’Afrique

Cette nouvelle collection « Pensées d’hier pour demain » se propose d’offrir au public, jeune en particulier, de courts recueils de textes de divers-e-s actrices/acteurs qui, hier, furent au cœur de la lutte des peuples pour l’émancipation et dont, aujourd’hui, la pensée s’impose toujours comme de la plus grande actualité.

1412692968_imgDans son introduction « Le legs de Julius Nyerere », Yash Tandon indique, entre autres, le soutien aux « sans-voix pour qu’ils deviennent les agents actifs de leur propre transformation », la volonté d’unifier les populations africaines, le panafricanisme. Il explicite le terme « socialisme Ujamaa » et cinq points défendus par Julius Nyerere pour la politique de développement du « Sud » : « Centrer impérativement le développement sur le peuple ; Poursuivre une politique nationale comptant au maximum sur ses propres forces ; Compléter celle-ci avec une politique collective Sud-Sud se fondant au maximum sur le principe de compter sur ses propres forces ; Construire une solidarité maximale Sud-Sud dans vos relations au Nord ; Développer les sciences et la technologie ».

La conception du socialisme de Julius Nyerere reste très redistributive, sans remise en cause des méthodes de production, il essentialise les Africain-e-s et naturalise la « famille étendue »…

Certaines dimensions développées sont plus fertiles. L’auteur insiste sur le droit d’usage de la terre contre « la propriété terrienne inconditionnelle ou « sans contrepartie » », le refus de la dette et de ses contreparties, les politiques de substitution des importations, le développement de l’agriculture.

Julius Nyerere critique la balkanisation de l’Afrique, les frontières artificielles, l’échec de l’organisation de l ‘unité africaine (OUA), la glorification de l’Etat-nation héritée du colonialisme. Il parle de décolonisation et de détribalisation, de néocolonialisme.

Table des matières

  • Ujamaa. Les fondements du socialisme africain (Texte rédigé en anglais à Dar es Salaam en avril 1962)

  • La Déclaration d’Arusha et la politique de la TANU en matière de socialisme et de compter sur ses propres forces (Document adopté le 29 janvier 1967)

  • L’unité africaine face au 21e siècle (Extrait d’un discours prononcé à Accra le 6 mars 1997)

  • La Déclaration d’Arusha n’a pas mis fin à la pauvreté, mais elle a apporté paix et espoir (Discours de Nyerere à des cadres de l’État tanzanien une dizaine d’années après avoir quitté la présidence du pays)

  • Deux choses à propos de l’Afrique (Discours devant l’Assemblée nationale de la République d’Afrique du Sud, prononcé à Cape Town le 16 octobre 1997)

Des textes pour rappeler les nécessaires luttes d’indépendance et reprendre les débats sur des apports et des limites des révolutions « anti-coloniales »…

Dans la même collection :

Patrice Lumumba : Entre la liberté et l’esclavage il n’y a pas de compromis

Frantz Fanon : Aussi notre revendication est-elle d’emblée totale et absolue

Amilcar Cabral : La lutte de libération est un fait essentiellement politique

Mehdi Ben Barka : Seul a un sens progressiste ou non le contenu politique et économique de l’indépendance

Thomas Sankara : Affirmer que nous sentons sur notre joue tout coup donne a n’importe quel homme du monde

Voir aussi l’ouvrage de Saïd Bouamama : Figures de la révolution africaine. De Kenyatta à Sankara, Zones 2014, Sortir l’Afrique de la nuit coloniale

Julius Nyerere : Recueil de textes introduit par Yash Tandon

CETIM, Pensées d’hier pour demain, Genève 2014, 96 pages, 8,50 euros

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :