Voyages aux pays de grande liberté… (3)

Si la part d’improvisation est plus ou moins importante dans les concerts et les enregistrements de jazz, certains musicien-ne-s n’hésitent pas à nous offrir de longues d’improvisations collectives. Certaines rencontres se font, hors schéma, hors structure, ou du moins nommé-e comme tel-le. Cela ne signifie pas qu’une ou des nervures ne soient pas sous-jacentes à ces improvisations. C’est éventuellement à l’auditrice et à l’auditeur de les rechercher. Voyages donc aux pays de grande liberté… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi la note précédente : Voyages aux pays de grande liberté…, Voyages aux pays de grande liberte 2

cd1Un trio et deux quartets enregistrés au « The freedom of city festival en London’s Red Rose »

Chefa Alonso : saxophone soprano, David Leahy : contrebasse et Javier Carmona : batterie et percussion, pour le trio

Jean-Michel van Schouwburg : voix, Adelheid Sieuw : flûtes et voix, Jan Huib Nas : guitare, Guy Strale : clarinette, piano et percussion, pour le premier quartet

Garry Todd : saxophone ténor, Nigel Coombes : violon, Nick Stephens : contrebasse et Tony Marsh : ensemble de tambour, pour le second quartet.

Improvisations, collages, ironie, voix et instruments.

Le souffle indiscipliné de musiques toujours un peu hors des frontières.

Cd Freedom of the city 2006, enregistré en avril et mai 2006, Emanem 2007

cd2Duo entre Tatsuya Nakatani percussionniste et Peter Kowald contrebassiste. Le libre développement d’idées et de lignes musicales hors des chemins balisés.

Cd Tatsuya Nakatani & Peter Kowald : 13 Definitions of Truth, enregistré en novembre 2001, Quakebasket 2003

cd3Quatorze « balançoire » pour Joelle Léandre (contrebasse et voix) et Gianni Lenoci (piano, objets). Une rencontre aux limites de ce que les classificateurs/classificatrices appelleraient jazz ou musiques contemporaines…

Qu’importe le nom. Plaisir de ces univers sonores, de cette étrange et gaie rencontre entre contrebasse et piano…

Cd Léandre, Lenoci : Sur une balançoire, enregistré en mai 2003, actuellecd

cd4Traces des effervescences d’une époque

Dans des configurations différentes et plus ou moins étendues suivant les morceaux : Mike Figgis (trompette, bugle, guitare acoustique), Rose Widdison (clarinette), Albert Kovitz (Clarinette et basse clarinette, piano), voix, Davey Payne (saxophones soprano, alto et ténor, flute), Paul Jolly (saxophones soprano, alto, baryton et ténor, basse clarinette), Michael O’Dwyer -Spoon- (saxophone ténor), George Khan (saxophones baryton et ténor, flute, guitare électrique, batterie), Mel Davis (piano, piano préparé, orgue, trombone, voix, violoncelle, percussion), Adam Hart (piano, orgue, trombone), Charlie Hart (contrebasse, guitare électrique), Terry Day (batterie, saxophone alto, flute bambou, percussions, bamboo reed pipe), Tony Edwards (batterie, percussions, xylophone, congas), Eddie Edem (trompette, conga), Iain Jacobs (saxophone alto), Butch Potter (basse et guitare électrique), Russell Hardy (flute, bamboo reed pipe), Lynn Dobson (flute), Terry Holman (saxophone baryton), Geoffrey Prowse

Des exemples de l’effervescence musicale, des recherches de la fin des années 60, une joyeuse « pagaille » vers la liberté.

Cd People Band 69/70, enregistré en 1969 et 1970, Emanem 2009

cd5Jazz ou pas, qu’importe, musiques improvisées, l’alliance de l’accordéon utilisé comme un instrument « total » (Antonello Salis), du trombone (Giancarlo Schiaffini) et du zarb ou du daf (Mohssen Kasirossafar).

Une musique rugeuse.

Cd Sallis Schiaffini Kasirossafar : Live in Ventotene, enregistré en septembre 2002, Rudi Records 2012

cover_235_b1.inddDeux pièces pour un petit orchestre composé de Barry Guy (contrebasse et direction), Agustí Fernández (Piano), Maya Homburger (violon baroque violon sur « Amphi »), Evan Parker (Saxophone), Jürg Wickihalder (Saxophone), Mats Gustafsson (Saxophone, Fluteophone), Hans Koch (Clarinette basse), Herb Robertson (Trompette), Johannes Bauer (Trombone), Par Åke Holmlander (Tuba), Paul Lytton (Percussions), Raymond Strid (Percussions).

Une musique construite et improvisée. Pour celles et ceux qui ont toujours la tête et le cœur dans les étoiles. A noter la judicieuse utilisation d’un violon baroque.

barry guy

Cd Barry Guy New Orchestra : Amphi – Radio Rondo, enregistré en mars 2013, Intakt Records 2014

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :