Sept voix

Avec l’aimable autorisation des Editions iXe

jq1h_Marieweb_1L’histoire de Marie se mêle à l’histoire de chacune des sept amies qui signent ce livre. Toutes nous nous sommes engagées dans le même mouvement de lutte de femmes – à un moment ou à un autre. Et c’est là que nous avons rencontré Marie. Son histoire, extraordinaire à plus d’un titre, l’est aussi de ce que nous y avons vécu ensemble.

Écrire un livre à plusieurs. Très vite après l’annonce du décès de Marie en captivité, aux mains de pirates somaliens, cela nous réunit : pour l’accompagner un peu, pour que d’autres puissent la connaître et l’aimer eux aussi, nous lui composerons un livre. Ce projet mis en chantier il y a quatre ans, dans le choc de la perte de l’amie et dans le chagrin, nous a ramenées aux réalisations collectives d’il y a qua- rante ans.

Mais écrire un livre à plusieurs, est-ce possible ? Faire œuvre commune avec les singularités de chacune, sans hiérarchie ni commandement ? Rien d’étonnant si la réalisation – collective comme celle du Torchon brûle – a tout de suite ressemblé aux entreprises utopiques et irréalistes de l’époque. Et si le fil conducteur choisi a été la lecture des textes de Marie – tissant par des discussions à sept nos interrogations et nos paroles avec les siennes.

Chacune d’entre nous avait abordé avec Marie ces questions : comment parler du Mouvement de libération des femmes ? Comment raconter tout ce qui avait été accompli, sans gommer pour autant les affrontements dans et autour du groupe Psychépo1 ? Et comment, malgré tout, l’amitié a survécu. Malgré les difficultés à nous accorder parfois, nous avons accompli là quelque chose de l’ordre du partage et d’une actualité de nos rêves anciens. N’était-ce pas la meilleure façon de continuer d’être un peu avec notre amie ?

Françoise Clavel, Juliette Kahane, Inès de Luna, Marie-Pierre Macia, Valérie Morin, Nadja Ringart, Mona Thomas

Extrait de l’ouvrage de Françoise Clavel, Juliette Kahane, Inès de Luna, Marie-Pierre Macia, Valérie Morin, Nadja Ringart, Mona Thomas : Marie

Editions iXe, Donnemarie-Dontilly 2015, 176 pages, 16 euros

1 Le groupe Psychanalyse et Politique a très vite été surnommé Psychépo, aussi orthographié Psych et Po ou Psyképo.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s