UN APARTE PRESIDENTIEL

Reculer, au risque de contrarier la Droite ;

Me priver de ses voix, tant la marge est étroite

Au sein même de notre propre camp ; renier

Ma promesse au Medef ; me faire excommunier,

Comme si j’étais traître à ma propre traîtrise,

Par le grand Tribunal de la Sainte Entreprise ;

Au rouge de la rue accordant mon octroi,

Piteux, redevenir de gauche malgré moi ?

*

Il me reste un Berger, pour éviter le pire.

Mais si, tout compte fait, cela ne peut suffire,

Ma décision est prise et, de vrai, cette fois,

Macron au poing, je sors mon quarante-neuf-trois !

*

Yves Letourneur, 1/03/2016

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s