QUAND LA HAUTE SE LÂCHE *

« Le capital est arrivé au monde suant

Le sang et la boue par tous les pores »

Karl Marx

Salauds des beaux quartiers, merci ! Hier, à Dauphine,

L’odeur du peuple vous montant à la narine

A l’annonce qu’on veut, ensauvageant le Bois

Selon vous, de Boulogne, y proposer un toit

En lisière à des Miséreux, voilà qu’en transe,

En vous le Versaillais vous invite à l’outrance

D’une haine de classe haïssant en plein jour,

Révélant pour de bon, sans masque, sans détour,

A quoi vous êtes prêts pour sauver votre caste

Qui n’existe qu’au prix d’un ordre qui dévaste

Et l’Homme et la Nature à votre seul profit

Et que votre entre-soi sans vergogne applaudit.

*

Demeuré tel qu’au temps qu’il portait veste brune,

Goguenard, Goasguen montant à la tribune

Loin de calmer le jeu, jette en pâture aux siens

Trépignant des propos orduriers, assassins,

Et dont il est alors plus que jamais le Maire,

Le « diktat » d’Hidalgo, cette « thuriféraire »

Dit-il « de la morale » ; un «Salope ! » aussitôt

De jaillir de la salle en lui faisant écho…

*

A l’extérieur, tandis que votre rage exulte,

Encourageant la haine, encouragent l’insulte,

Distribuant ses tracts, qui frôlent vos propos,

Le FN renchérit et vous dit à bientôt.

*

Yves Letourneur, 17 mars 2016

* lundi soir, une réunion de co-propriétaires du XVIème, à l’université Paris-Dauphine, conspue et empêche la préfète de Paris de présenter un projet d’hébergement à la lisière du Bois de sans domicile en détresse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s