Qu’est-ce que Femmes sous lois musulmanes ?

Femmes sous lois musulmanes est un réseau international de solidarité qui fournit des informations, de l’aide et un espace collectif aux femmes dont la vie est modelée, conditionnée ou gouvernée par les lois et les coutumes présentées comme étant islamiques.

Depuis plus de deux décennies, Femmes sous lois musulmanes établit des liens entre des individu(e)s et des organisations. Ce réseau couvre désormais plus de 70 pays allant de l’Afrique du Sud à l’Ouzbékistan, en passant par le Sénégal, l’Indonésie, le Brésil et la France. Ainsi, ce réseau rassemble :

  • les femmes vivant dans des pays ou des États où l’Islam est la religion d’État et des États laïcs à majorité musulmane ainsi que des femmes appartenant à des communautés musulmanes gouvernées par des minorités religieuses ;

  • les femmes vivant dans des États laïcs où certains groupes politiques revendiquent des lois religieuses ;

  • des femmes vivant dans des communautés musulmanes de migrants en Europe, aux Amériques et dans le monde entier ;

  • des femmes non musulmanes qui peuvent se voir appliquer les lois musulmanes soit de manière directe, soit par le biais de leurs enfants ;

  • des femmes nées dans des communautés ou des familles musulmanes, qui sont automatiquement considérées comme étant musulmanes, mais qui peuvent, elles-mêmes, ne pas se définir comme telles, soit parce qu’elles sont non-croyantes, soit parce qu’elles choisissent de ne pas s’identifier en termes religieux, préférant accorder la priorité à d’autres aspects de leur identité tels que l’idéologie politique, la profession, l’orientation sexuelle ou autre.

Notre nom remet en cause le mythe d’un « monde musulman » monolithique et homogène. Ce mythe créé de toutes pièces ne reflète aucunement le fait que a) les lois prétendant être musulmanes varient d’un contexte à l’autre et b) les lois qui régissent nos vies ont des origines diverses : religieuses, coutumières, coloniales ou laïques. Nous sommes gouvernés simultanément par de nombreuses lois de diverses natures : des lois reconnues par l’État (codifiées et non codifiées) et des lois informelles comme les pratiques coutumières qui varient en fonction du contexte culturel, social et politique.

Comment le réseau Femmes sous  lois musulmanes a-t-il démarré ?

Femmes sous lois musulmanes s’est créé en 1984 en réponse à trois événements qui ont eu lieu dans des pays musulmans et des communautés musulmanes où l’on refusait aux femmes certains droits au nom de lois dites « musulmanes » nécessitant une action urgente. Neuf femmes originaires d’Algérie, du Maroc, du Soudan, d’Iran, de l’Ile Maurice, de Tanzanie, du Bangladesh et du Pakistan se sont réunies pour former le Comité d’Action des Femmes sous lois musulmanes, destiné à soutenir la lutte des femmes dans les régions concernées. Ce comité est à l’origine du réseau actuel qui a été créé en 1986. Ce réseau est régi par les plans d’action qui sont passés en revue périodiquement.

Quels sont les objectifs et centres d’intérêt de Femmes sous lois musulmanes ?

Le réseau Femmes sous lois musulmanes vise à renforcer les luttes individuelles et collectives des femmes pour l’égalité et leurs droits, surtout dans les contextes musulmans.

Les objectifs de Femmes sous lois musulmanes sont :

  • de briser l’isolation dans laquelle les femmes livrent leur combat, en créant et en renforçant les liens entre les femmes dans des pays musulmans et des communautés musulmanes et avec les groupes féministes et progressistes à travers le monde ;

  •  de partager les informations et les analyses visant à démystifier les diverses sources de contrôle qui dominent la vie des femmes et favorisant les stratégies et les expériences de remise en cause de tous les moyens de contrôle ;

Le réseau Femmes sous lois musulmanes concentre actuellement son action sur trois thèmes : le fondamentalisme, la militarisation et l’impact de ces deux phénomènes sur la vie et la sexualité des femmes. Le thème de la violence contre les femmes recoupe tous les projets et toutes les activités du réseau Femmes sous lois musulmanes.

Comment le réseau  Femmes sous lois musulmanes est-il organisé ?

La structure ouverte du réseau Femmes sous lois musulmanes a été conçue pour maximiser la participation de groupes et d’individus divers et autonomes ainsi que les prises de décision collectives. Le réseau Femmes sous lois musulmanes ne nécessite aucune inscription formelle et les « networkers » forment un groupe fluide d’individus et d’organisations entretenant des échanges réguliers et interactifs avec le réseau.

Le Council comprend 20 – 30 personnes impliqués dans les aspects de la mise en réseau transrégionale au sein du réseau Femmes sous lois musulmanes à long terme. Ces individus sont principalement responsables du développement et de la mise en oeuvre des plans d’action.

Le bureau de coordination internationale (ICO – International Coordination Office) assume la responsabilité majeure de faciliter la coordination entre les « networkers ». Les bureaux de coordination régionale sont situés au Pakistan (pour l’Asie), au Sénégal (pour l’Afrique et le Moyen-Orient) et sont responsables de la coordination des activités du réseau dans leurs régions respectives. Même s’ils sont juridiquement et financièrement autonomes, ces bureaux sont les composants clés du réseau Femmes Sous Lois Musulmanes. En se fondant sur leurs liens avec les « networkers » et leurs connaissances des activités et des circonstances des « networkers », l’ICO et les bureaux régionaux s’assurent que les personnes concernées se rencontrent, établissent des stratégies, planifient et agissent afin de se soutenir mutuellement et par là même renforcent leur efficacité locale, régionale et mondiale.

Quels sont les principes du réseau  Femmes sous lois musulmanes ?

Le réseau Femmes sous lois musulmanes est axé sur les lois, les coutumes et les réalités concrètes de la vie des femmes, qui comprennent les pratiques et les lois, souvent diverses, considérées comme « musulmanes » (en fonction des diverses interprétations des textes religieux et/ou de l’utilisation politique de la religion) et les effets que celles-ci ont sur les femmes plutôt que sur la religion de l’Islam en soi.

Le réseau construit des ponts entre les identités : au sein de nos contextes et sur le plan international. Nous nous préoccupons surtout du sort des femmes marginalisées, notamment les femmes non musulmanes dans les États à majorité musulmane, surtout là où les espaces réservés aux minorités religieuses sont en déclin accéléré. Nous nous préoccupons également des femmes des minorités musulmanes victimes de la discrimination, de l’oppression ou du racisme et les femmes dont l’affirmation de la sexualité, y compris l’orientation sexuelle, est soit criminalisée, soit non acceptable sur le plan social.

Le réseau Femmes sous lois musulmanes reconnaît que les luttes des femmes sont interconnectées et complémentaires et par conséquent milite pour la solidarité internationale.

Le réseau Femmes sous lois musulmanes soutient activement la pluralité et l’autonomie, il reconnaît et accorde une grande valeur à la diversité des opinions. Les individus et les groupes reliés par ce réseau déterminent leurs propres priorités et stratégies en fonction de leur contexte.

La dimension personnelle a toujours joué un rôle important dans les travaux du réseau Femmes sous lois musulmanes qui valorise la solidarité et le soutien actif que les participantes de réseau s’accordent mutuellement par le biais de liens personnels.

Quelles sont les activités de femmes sous lois musulmanes ?

Solidarité & alertes

Le réseau Femmes sous lois musulmanes réagit à, circule et lance des alertes internationales pour l’action et les campagnes requises par les groupes et les organisations amies. Le réseau Femmes sous lois musulmanes fournit également un soutien concret aux femmes sur le plan individuel sous forme d’information sur leurs droits, d’assistance relative aux demandes d’asile, de liens avec les institutions de soutien correspondant, d’aide psychologique, etc.

Établissement du réseau et services d’information

Le réseau Femmes sous lois musulmanes met les femmes directement en contact les unes avec les autres pour faciliter l’échange non hiérarchique d’informations, d’expertise, de stratégies et d’expériences. L’établissement de ce réseau implique la documentation des opinions, la circulation proactive d’informations aux « networkers » et aux organisations alliées du réseau, l’élaboration de nouvelles analyses et le soutien de la participation des « networkers » du réseau à des échanges et des événements internationaux. Si le réseau Femmes sous lois musulmanes accorde la priorité aux besoins des « networkers », il répond sélectivement aux demandes d’information provenant notamment des universités, des médias, des agences internationales et des institutions gouvernementales.

Renforcement des capacités

Le réseau Femmes sous lois musulmanes renforce les capacités des groupes du réseau par le biais de stages auprès des bureaux de coordination, d’échanges, de formations et d’ateliers de travail.

Publications et médias

Le réseau Femmes sous lois musulmanes recueille, analyse et circule des informations concernant les diverses expériences et stratégies dans les contextes musulmans en recourant à une palette variée de supports. Cette organisation traduit, dans la mesure du possible, des informations vers et à partir du français, de l’arabe et de l’anglais. Les groupes du réseau traduisent également ces informations dans plusieurs autres langues.

Le programme actif de publications comprend :

  • Un Dossier à thème, une revue périodique qui fournit des informations sur la vie, les luttes et les stratégies des femmes dans les communautés musulmanes et les pays musulmans dans le monde ;

  • Un bulletin trimestriel sur les femmes, les lois et la société publié par Shirkat Gah, le Bureau Régional Asie de Femmes sous lois musulmanes;

  • Un bulletin semestriel sur les femmes, les lois et la société publié par le Bureau international de coordination (ICO);

  • Des documents occasionnels, des études spécifiques et des documents qui, pour des raisons de longueur ou de style, ne peuvent pas être inclus dans la série des dossiers et ;

  • D’autres publications sur des questions spécifiques d’intérêt particulier comme le droit de la famille, les mouvements de femmes, les initiatives, stratégies, etc.

Pour obtenir davantage de renseignements et pour télécharger les publications du réseau Femmes sous lois musulmanes, veuillez consulter le site :

www.wluml.org/english/publications.shtml

Le réseau Femmes sous lois musulmanes opère également un site Internet en anglais, en français et en arabe. Ce site est actualisé régulièrement et affiche des nouvelles et des opinions, des appels à l’ action et des publications.

Projets collectifs

Les projets collectifs ont inclus des initiatives thématiques issues des besoins partagés, des intérêts et de l’analyse des « networkers » du réseau. Les groupes et les individus du réseau sont libres de participer ou non en fonction de leurs besoins et de leur capacité et les projets collectifs ont impliqué de trois à plus de vingt groupes du réseau, leur durée allant de quelques mois à dix ans. Les projets sont principalement coordonnés et mis en oeuvre par les groupes ou les « networkers » du réseau dans leur pays ou communauté respective; les bureaux de coordination assurent des services de facilitation, le cas échéant.

Les projets collectifs ont inclus des séances de formation, des ateliers de travail, des recherches pour des campagnes de sensibilisation, des réunions et des échanges axés sur des thèmes particuliers.

Les projets préalables comprennent :

Un programme d’échange (1988)

Bureau de coordination pour l’Afrique et le Moyen-Orient

Groupe de Recherche sur les Femmes et les Lois au Sénégal (GREFELS)

PO BOX 5330, Dakar Fann, Dakar, Sénégal

Courriel : grefels@gmail.com

Site Internet : http://grefels.com/

Bureau de coordination pour l’Asie


Shirkat Gah Women’s Resource Centre

PO BOX 5192, Lahore, Pakistan

Courriel : sgah@sgah.org.pk

Site Internet : www.shirkatgah.org

Bureau de coordination internationale

PO Box 28445, London, N19 5NZ, UK

Courriel : wluml@wluml.org

Site Internet : www.wluml.org

English العربية Русский 简体中文 繁體中文

http://www.wluml.org/fr/node/5409

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s