Duo piano saxo/clarinette/trombone (7)

Parmi les duos possibles, je garde un attachement pour la formule piano saxophone, clarinette ou trombone. Particulièrement ouverte aux dialogues, aux décalages, aux inventions, cette alliance sonore réserve de multiples surprises. Au hasard de ré-écoutes récentes. Voir précédentes notes : Duo piano saxo/clarinette/trombone, Duo piano saxo/clarinette/trombone (2), Duo piano saxo/clarinette/trombone (3), duo-piano-saxoclarinettetrombone-4/ et duo-piano-saxoclarinettetrombone-5/, duo-piano-saxoclarinettetrombone-6/

arton3471068Un duo trombone (Gueorgui Kornazov) piano ( Leonardo Montana). Equilibre, profondeur et beauté des sons et des instruments, réminiscences.

Cd Gueorgui Kornazov – Leonardo Montana : Suznanie, enregistré en février 2014, probablement auto-produit

matthewshipp_matwalerian_liveatokuden_mc.jpgLive at Okuden

Je ne connaissais pas ce saxophoniste, Mat Walerian (saxophone alto, clarinettes basse et soprano, flûte). Une découverte. D’autant que ce duo avec le pianiste Matthew Shipp souligne la complémentarité des gestes et des couleurs. Regards vers le blues, le « free bop », les années peace and love…

Cd Matthew Shipp & Mat Walerian duo : The Uppercut, enregistré en mai 2012, ESP Disk’ 2015

728-729Callas

Seize morceaux, seize héroïnes d’opéra. Un duo très expressif, un entente remarquable entre le saxophoniste Ivo Perlman et le pianiste Matthew Shipp.

Je ne sais ce que représentent, pour les musiciens, ces héroïnes incarnées par Maria Callas, les liens qu’ils font entre le jazz et celle-ci, qu’importe. Ne boudons pas notre plaisir. Et viva l’opéra et le duo saxo-piano !

Double Cd Ivo Perlman – Matthew Shipp : Callas, enregistré en mars 2015, Leo Records

R-4275011-1363470323-3790.jpegLe disque commence par « Bye-Ya » et se termine par « Little Rootie Tootie » pièces de Thelonious Monk. Si le piano de Don Pullen est plus présent que les saxophones ou la flute de Jane Bunnett, il s’agit néanmoins d’un véritable échange entre musicien-ne-s, d’un dialogue fructueux.

Cd Jane Bunnett – Don Pullen : New York Duets, enregistré en 1989, Denon

MI0000135077Si je préfère souvent l’âpreté de certains discours musicaux, je ne dédaigne pas savourer les nuances douces et swingantes de certains musiciens. Ici Dave McKenna (piano) et Buddy DeFranco (clarinette). Un calme rythmé, une atmosphère un peu magique comme au cœur des meilleures comédies musicales états-uniennes. Encore, encore, le swing… et un délicieux « You must believe in swing »

Cd Dave McKenna – Buddy DeFranco : You must believe in swing, enregistré en octobre 1995, Concord Jazz 1997

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s