Des enregistrements en 2004 (2)

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques regroupés par année d’enregistrement, ici 2004, au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Des enregistrements en 2004

Blue« Main through routes shown in red »…

Peter Evans (trompette, trompette piccolo, trompette à piston), Jon Irabagon (saxophones soprano et alto), Moppa Elliot (contrebasse) et Kevin Shea (batterie et percussions).

Ce qui frappe au premier abord, c’est la joie, l’ironie, les écarts-réponses des musiciens et leur entente.

Ce quartet dessine un chemin entre traditions et actualités. Et transmet félicité et impertinence.

Cd Mostly Other People Do the Killing, enregistré en juillet 2004, Moppa Music – Hot Cup

print-2007Un ensemble au langage animé. La double voix des saxophones, la contrebasse et la puissante batterie, nous entraine dans des territoires chamarrés. De la bien belle musique.

Sylvain Cathala (saxophone ténor), Stéphane Payen (saxophone alto), Jean -Philippe Morel (contrebasse), Franck Vaillant (batterie)

Cd Print : Baltic Dance, enregistré en juillet 2004, Yolk Label 2006

pi13_500Un ensemble un peu à part dans la constellation des possibles. Leroy Jenkins et son violon (ici quelques fois aussi à l’harmonica), Sirone et sa contrebasse, Jerome Cooper et sa batterie augmentée de multiples instruments de percussion. Les musiciens nous proposent une musique ancrée dans les révoltes des populations « noires », une espérance musicale qui surprend toujours.

Cd The Revolutionary Ensemble : and now…, enregistré en juin 2004, Pi recording

viyer2005Des compositions du pianistes, Vijay Iyer, à l’exception d’un arrangement de « Imagine » de John Lennon. La délicatesse cuivrée du saxophone de Rudresh Mahanthappa, l’invention du pianiste et le « soutien » de Stephan Crump (contrebasse) et Marcus Gilmore (batterie). Un aller au delà de la surface des choses.

Cd Vijay Iyer : Reimagining, enregistré en novembre 2004, Pi Records

Didier Epsztajn

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s