Communiqué d’ONU Femmes Brésil sur les viols collectifs

ONU Mulheres

aut_4799

ONU Femmes Brésil est solidaire des deux adolescentes victimes de viols collectifs: celle de Rio de Janeiro, violée par plus de 30 hommes, et celle de Bom Jesus (Piaui,), victime de cinq hommes. En plus de concerner des jeunes femmes, ces actes barbares se ressemblent par le fait que les deux adolescentes ont été attirées par leurs bourreaux dans des guets-apens prémédités et ont été violemment agressées dans un contexte de consommation de drogues illicites.

gal_13459

En ce sens, ONU Femmes appelle les autorités publiques des États de Rio de Janeiro et de Piaui, à incorporer la perspective de genre dans l’enquête, les poursuites et le jugement de ces affaires, l’accès à la justice et la réparation aux victimes, pour prévenir leur re-victimisation. Elle avertit également que l’une des façons dont la re-victimisation se produit est l’exposition sociale de la victime et des crimes, y compris par des images et des vidéos sur les réseaux sociaux et autres médias, en violation du respect et de la dignité des victimes, entre autres par le manque d’intimité, le blâme et les jugements moraux basés sur des préjugés et des discriminations sexistes.

En tant que crime odieux, le viol et ses conséquences ne peuvent être ni tolérés ni justifiés sous peine de compromettre la santé physique, mentale et émotionnelle des femmes, qui devraient avoir toutes les conditions pour éviter l’extension de la souffrance due à la violence perpétrée. Nous exigeons donc instamment la pleine application de la loi 12.845 / 2013 portant obligation de traitement complet des personnes en situation de violence sexuelle, avec prévention de grossesse et antirétroviraux, en conformité avec les normes internationales telles que la Déclaration des Nations unies sur l’élimination de la violence contre les femmes

Enfin, ONU Femmes réaffirme la nécessité de garantir et de renforcer le réseau de soins aux femmes en situations de violence et des organes politiques pour les femmes, professionnels spécialisés dans le genre dans toutes les sphères gouvernementales, pour un plein accueil des victimes, en veillant au respect des protocoles, à la rapidité et à l’humanisation des procédures de santé, d’assistance psychosociale et de justice à tous les stades du traitement des victimes et de leurs familles, ainsi qu’à la punition rigoureuse des auteurs. ONU Femmes appelle la société brésilienne à la tolérance zéro envers toutes les formes de violence contre les femmes et leur banalisation.

gal_13460

Nadine Gasman

Représentante d’ONU Femmes Brésil

Traduit par  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Source: http://www.onumulheres.org.br/noticias/nota-publica-da-onu-mulheres-brasil-sobre-estupros-coletivos/

Date de parution de l’article original: 26/05/2016

Publié sur Tlaxcala : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=18007

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s