Les pratiques artistiques sont de puissants leviers d’éducation et de sensibilisation

ax 190 couvDossier : Les Congolaises, artistes de leurs droits. L’engagement des femmes, l’art comme levier, l’étiquette féministe, les argumentaires patriarcaux, des projets socio-culturels porteurs d’espoir et de changement. Et trois questions à Sabine Kakunga : « Aujourd’hui, quel est le principal frein pour autonomisation des femmes congolaises ? », « Quelles stratégies mettent-elles en place pour améliorer l’accès à leurs droits ? », « Qu’est-ce-qui vous donne l’espoir aujourd’hui ? ».

Parmi les autres textes publiés, je signale notamment :

  • Un entretien avec Bérangère Marques-Pereira et Hedwige Peeman-Poullet « Les femmes doivent-elles craindre un retour du fascisme ? ». Elles parlent du néolibéralisme et du fascisme, de l’opposition à toutes formes d’égalité, de l’antiféminisme, des campagnes « anti-genre », de l’assignation à une mission baptisée « vocation » maternelle, de norme hétérosexuelle… Et soulignent la nécessité pour le féminisme « de faire apparaître toutes les histoires, développer son esprit critique et politique ».

  • La grève de la faim de djiboutiennes contre le viol, une demande simple et légitime « un enregistrement des plaintes pour viol, des enquêtes transparentes, des sanctions contre les coupables, le respect des conventions ratifiées par Djibouti – en particulier la CEDAW (Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination envers les femmes) ». En complément possible un communiqué de mars 2016 : Contre les viols par l’armée djiboutienne et l’impunité : Grève de la faim de 10 femmes Djiboutiennes, contre-les-viols-par-larmee-djiboutienne-et-limpunite-greve-de-la-faim-de-10-femmes-djiboutiennes/

  • Les séjours raccourcis en maternité, l’absence de suivi, le rôle des sage-femme, l’apprentissage du « prendre soin d’un nouveau-né » qui n’est pas inné faut-il le rappeler.

  • La virginité comme cristallisation des obsessions patriarcales, l’hymen (en avoir ou pas, absence de fonction biologique connue, saignement ou non lors du premier rapports sexuel – pénétration vaginale), les obstacles à la découverte de leur propre sexualité pour les femmes, les « certificats de virginité »… En complément possible, Imane Rachidi : Vierges, saintes et putes, vierges-saintes-et-putes/ et Yvonne Knibiehler : La virginité féminine, la-virginite-desacralisee-mais-non-desactivee/

  • New light, lueur d’espoir pour les enfants des femmes prostituées de Calcutta.

  • et toujours de riches rubriques : culture et informations internationales, dont dont des articles sur le droit à l ‘avortement au Maroc, Belgique ou la contraception en Afghanistan

Un journal de nos amies belges à faire connaître

axelle 190, juin 2016, http://www.axellemag.be/fr/

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s