L’oeuvre visuelle déborde dans l’espace de la page voisine et secoue sa spatialité

Dans la rencontre amoureuse des regards, dans la fulgurance de l’événement, l’infiniment petit domine l’infiniment grand.

L’éphémère capture l’éternité.

Daniel Bensaïd

.

_cfimg-1241376961091164542Dans une belle préface, « Et l’air de la page », Bernard Noël parle du regard « allant du poème à la flambée colorée qui l’accompagne », de ce qui ne cesse de « provoquer le soulèvement volumineux », de débordement, d’intensification réciproque. « Lire , on l’oublie trop, c’est regarder et sentir dans chaque mot la fusion du sonore et du sensé ». Il s’agit bien ici de cette « énigme de la naissance des signes et langage ».

Le titre de cette note est extrait de cette préface.

Une douzaine de sonnets et autant de dessins.

« Le mur noir de la mémoire agite sa sève

Lance pétales comme étamines de soie

Lance suies et corbeaux et quelques caractères

S’enfuyant d’un casier de typographie aveugle

Le V du mot vivre suspendu à des ombres »

Le bruissement de notes, les vagues de mots, le sens multiple et la coloration de la pensée… « Féroces sur le blanc opaque de nos yeux »

.

De Pierre Tréfois :

L’empreinte ironique, mots-damour-perdus-sans-collier/

Tropique du Suricate, un-seul-etre-vous-manque-et-tout-est-demeuble/

« L’art contemporain est-il soluble dans la barbarie ? » : lart-contemporain-est-il-soluble-dans-la-barbarie/

avec André Doms : Rouge résiduel, tu-ne-travailles-plus-que-le-doute/

.

Jean-Louis Rambour & Pierre Tréfois : L’éphémère capture

Editions Eranthis, Louvain-la-Neuve, Belgique 2016, 34 pages

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s