Appel à une Journée internationale d’action contre le féminicide des femmes Yézidis

Le 3 août 2016 marquera le deuxième anniversaire du féminicide et du génocide par Daesh des Yézidis à Sinjar / Shengal.

Le 3 Août 2014 Sinjar, la patrie historique des Yézidis, une minorité religieuse kurde dont la religion ancienne est liée au zoroastrisme, a été attaqué. Daesh a détruit les sanctuaires Yézidis, exécuté des résistants et demandé aux habitants de prêter serment ou bien la mort. Au cours du massacre par Daesh à Sinjar 5,000 Yézidis ont été exécutés. Près de 200.000 personnes ont réussi à fuir. 50.000 Yézidis ont fui dans les montagnes de Sinjar, où ils ont été pris au piège sans nourriture, ni eau ou soins médicaux, et ont fait face à la famine et à la déshydratation.

Dans le même temps, environ 5.000 jeunes filles et femmes Yézidis ont été capturées. Elles ont été utilisées comme butins de guerre et vendues comme esclaves sexuels aux hommes musulmans ou données aux commandants de Daesh. Celles qui ont refusé de se convertir ont été torturées, violées et finalement assassinées. Les bébés nés dans la prison où les femmes sont détenues ont été enlevés à leur mère à un destin inconnu. Les femmes violées par les daeshiens se sont suicidées en sautant du Mont Sinjar. Alors qu’un nombre élevé de femmes a réussi à fuir ou ont pu être libérées, quelques 3.000 femmes environ sont encore en captivité.

Alors que la campagne contre les Yézidis est souvent décrite comme un massacre, elle montre toutes les caractéristiques du génocide. Et de plus, il s’agit d’actes de féminicide. L’enlèvement des femmes Yézidis comme butin de guerre, l’esclavage, le viol systématique, la conversion forcée ne sont pas seulement des parties d’une guerre systématique contre les femmes, mais un féminicide.

Les personnes Yézidis, en particulier les femmes de Sinjar, ont répondu aux actes de génocide et de féminicide commis par Daesh par l’auto-organisation et l’auto-défense. Aujourd’hui, le mont Sinjar est devenu le centre de l’auto-organisation Yézidi à travers des unités d’auto-défense, des conseils des populations et des femmes comme une expression de leur volonté collective.

Mais les menaces de Daesh sur le peuple Yézidi à Sinjar se poursuivent. D’innombrables femmes sont encore entre les mains de Daesh. L’action internationale et la solidarité sont nécessaire pour leur libération.

Par conséquent, nous appelons à une journée d’action internationale contre le féminicide et le génocide à l’occasion du 2 éme anniversaire de la campagne Daesh contre le peuple Yézidi à Sinjar le 3 Août 2016.

Les membres du mouvement des femmes kurdes organisera ce jour-là une minute de silence et des actions de protestation dans les différentes parties du Kurdistan et en Europe. Nous vous appelons à nous rejoindre et à faire entendre une voix pour la libération des femmes Yézidis qui grâce à vos actions.

Représentation Internationale du Mouvement des femmes Kurdes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s