Des enregistrements en 1991

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives au coût financier, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques regroupés par année d’enregistrement, ici 1991, au hasard de ré-écoutes récentes.

MI0002455304Tantôt en ensemble, tantôt en quartet, une fois en trio et sur une pièce le pianiste en solo, ce groupe composé de Fred Hersch au piano, Rich Perry au saxophone ténor, d’Erik Friedlander au violoncelle, de Scott Colley à la contrebasse et de Tom Rainey propose une musique aux couleurs très travaillées. Précision, retenue, alliance des timbres, tel ce « Phantom of The Bopera ». Derrière une certaine sophistication, la force du rythme, de l’inventivité, du rêve ou de « Nostalgia »…

Cd The Fred Hersch Group : Forward Motion, enregistré en juillet 1991, Chesky Records

MI0002059760Une formation qui outre Paul Motian (batterie), Joe Lovano (saxophone ténor), Bill Frisell (guitare), Charlie Haden (contrebasse) comprend Lee Konitz (saxophones soprano et alto). Le charme suave des mélodies par de grands musiciens qui savent en rendre les dimensions sucrées et salées…

Je souligne les duo-dialogues des saxophonistes.

Cd Paul Motian on Brodway, vol III, enregistré en août 1991, Polydor 1992

MI0000062237Au delà de l’aspect immédiatement séduisant de cet album, de subtils échanges et solos, des variations de tons et de sonorités. Toute une palette colorée et enjouée.

Gust William Tsilis (vibraphone, marimba), Joe Lovano (saxophone ténor, flute), Peter Madsen (piano), Anthony Cox (contrebasse), Billy Hart (batterie).

Cd Gust William Tsilis : Sequestered days, enregistré en mars 1991, Enja Records

MI0001600660Un premier morceau « Soul Brother » dédié à Malcolm X et le dernier, qui donne le titre à ce disque, à Louis Moholo. L’engagement dans la musique et dans la lutte.

Hannibal (trompette), Oliver Lake (saxophones soprano et alto), Adegoke Steve Colson (piano), Reginald Workman (contrebasse), Andrew Cyrille (batterie). Un quintette à la fois riche de sa cohérence et des qualités propres à chacun des musiciens. J’ai particulièrement apprécié, outre les deux titres cités, le « Kiss on the bridge ». Une page réjouissante de la Great Black Music.

Cd Andrew Cyrille Quintet : My Friend Louis, enregistré en novembre 1991, DIW Records

R-7040918-1432326353-6853.jpegDes couleurs automnales sous la douce chaleur du soleil. Un superbe disque de ballades aux sonorités chaleureuses. Charlie Mariano (Saxophone alto), Mal Waldron (piano), Paulo Cardoso (contrebasse), John Betsch (batterie). Une mélancolie rêveuse…

Cd Charlie Mariano & Mal Waldron Trio : Autumn Dreams, enregistré en août 1991, M&I 2004

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s