Des enregistrements en 2009

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés dans l’année, ici 2009, au hasard de ré-écoutes récentes.

isabelle-olivier-my-foolish-harp.45c881d96ffc05704dd327901efe0ace35« La harpe peut presque tout – sauf avoir un accord totalement parfait, ce qui la rend plus humaine. Elle est mélodique, harmonique, percussive. Ici, elle dessine un relief, elle participe à une œuvre d’art multiforme, composée à quatre mains, où chaque pièce est un tableau vivant, céleste, ou peut-être même foolish ».

Donc la harpe polymorphique d’Isabelle Olivier et des duos… multiples avec David Venitucci (accordéon), Youn Sun Nah (voix), Louis Sclavis (basse clarinette), Peter Erskine (drums).

Troubles, caresses, masques et travestissements, mélancolie. De bons ingrédients pour un voyage musical.

Cd Isabelle Olivier : My Foolish Harp, Enja 2009

R-2626700-1293920898.jpegUne musique survoltée

Luis Lopez (guitare électrique), Rodrigo Amado (saxophone ténor), Aaron Gonzalez (contrebasse), Stefan Gonzalez (batterie)

Rythmes bouillonnants, grondement du saxophone, guitare déchirante osant parfois des saturations. J’ai apprécié notamment les unissons, ces accords violents, ces morceaux sous forme d’étreinte. Les quatre musiciens développent une énergie communicative. Mélodies et emballements.

Cd Humanization 4tet : Electricity, enregistré en décembre 2009, Ayler Records

1322Sur des pièces du saxophoniste ou de Wayne Shorter, Sam Rivers, Thelonious Monk, John Coltrane, les musiciens assurent des musiques aux allures soutenus. Les envolées des uns sont permises/construites par un solide collectif.

David Binney (saxophone alto), Wayne Krantz (guitare), Jacob Sacks ou John Escreet (piano), Eivind Opsvik (contrebasse), Dan Weiss (batterie).

Cd David Binney : Aliso, enregistré en novembre 2009, Criss Cross Jazz 2010

R-4544987-1367939982-1945.jpegDifficile de croire qu’ils ne soient que quatre. Le mélange des timbres, les équilibres et les rythmes font penser à un petit orchestre.

Julien Soros (saxophones), Stephan Caracci (vibraphone), Fabien Debellefontaine (tuba), Rafaël Koerner (batterie).

Un bel ensemble musical et en prime une joie exubérante et communicative.

Cd Big Four, enregistré en octobre et novembre 2009

sbr008Energie et libre dialogue. Rythmes intensifs, contrastes des timbres et des couleurs. Les vapeurs et les bruits de la ville. Les espaces de promenade bousculés par l’agitation des fluxYvan Robilliard (piano), Fabrice Theuillon (saxophones soprano et baryton, fx), Nicolas Larmignat (batterie).

Laissez-vous emporter !

Cd Yvan Robilliard, Fabrice Theuillon, Nicolas Larmignat : Intuitions, enregistré en juin 2009, Sans bruit

Didier Epsztajn

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s