Autres dialogues (9)

J’ai séparé arbitrairement les disques où les instruments sont doublement présents (Jazz en dialogues) de ceux où les musiciens utilisent des instruments différents. Sans oublier trois autres rubriques plus centrées sur la présence du piano, actuellement : duo piano/saxophone ou clarinette ou trombone, duo piano/trompette et duo piano/cordes. Quoiqu’il en soit, ces errances hors des sentiers trop souvent parcourus, offrent des panoramas sonores souvent réjouissants. Échanges et constructions. Promenades dans des musiques qui ne s’épuisent pas dès une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Duo, Autres dialogues, Autres dialogues (2), Autres dialogues (3), Autres dialogues (4), autres-dialogues-5/, autres-dialogues-6/, autres-dialogues-7/, autres-dialogues-8/

Screen Shot 2015-10-23 at 10.42.56Trois pièces en improvisation. Rob Brown au saxophone alto et Daniel Levin au violoncelle. Une découverte par hasard. Utilisation multiforme du violoncelle, cordes pincées ou travaillées à l’archet, saxophone en dialogue, unité en tension.

Cd Daniel Levin / Rob Brown : Divergent Paths, enregistré en novembre 2012, Cipsela 2015

R-2333555-1277632401.jpeg« Fractions » et « The vertical Circle »

Sur un disque aux configurations variables, je souligne l’inhabituel dialogue entre une clarinette (Rolf Küln) et d’un trombone (Albert Mangelsdorff) ainsi qu’un bel échange entre le saxophone d’Ornette Coleman et la clarinette de Rolf Küln, plages en solo et entrelacements…

Cd Rolf Kühn & Friends, enregistré en 1997, Intuition Music

u5400439121102American Songs

Un duo saxophone (Steve Houben) et contrebasse (Michel Benita), une « épure » pour citer la note de l’éditeur. Le cœur de songs, dans un enregistrement qui ne manquera pas de surprendre. Mais, si la « réduction » pourra déplaire à beaucoup, d’autres y trouveront le charme sous forme intimiste.

Cd Steve Houben – Michel Benita : Embraceable You, enregistré en novembre 1992, Ricecar

IyerSmith_acosmicrhythmwitheachstroke_allaboutjazz_ka.jpgLa rencontre de deux générations. Wadada Leo Smith (trompette) et Vijay Iyer (piano, fender rhodes, dispositif électronique). S’il me semble que l’univers du trompettiste sert de cadre à ce dialogue, l’inventivité du pianiste éclaire l’espace dans lequel les sons de la trompette s’envolent et nous troublent.

Cd Vijay Iyer – Wadada Leo Smith : a cosmic rhythm with each stroke, enregistré en octobre 2015, ECM 2016

R-7498782-1442737736-4103.jpegComme des ballades ou des traversées oniriques. Le son de l’harmonica chromatique de Max De Aloe se conjugue avec les touches frappées du piano de Bill Carrothers. Il y a ici comme un mystère puissant.

Cd Max De Aloe – Bill Carrothers : Apnea, enregistré en janvier 2009, abeat records

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s