La ville de Montréal doit annuler sa mission économique en Israël


logo-de-la-page-facebook-de-paju-avec-branche-dolivier

COMMUNIQUÉ DE PALESTINIENS ET JUIFS UNIS

LA VILLE DE MONTRÉAL DOIT ANNULER
SA MISSION ÉCONOMIQUE EN ISRAËL

Montréal, le 26 septembre 2016

Le maire de Montréal, Denis Coderre, ainsi que le maire de Toronto, John Tory, seront en visite en Israël – et symboliquement en Cisjordanie – dans le cadre  d’une mission économique du 13 novembre au 18 novembre 2016.  Ce faisant, les maires de Montréal et de Toronto, et les groupes et les individus qui les accompagneront, dont la Chambre de commerce de Montréal métropolitain et le Centre de commerce mondial Montréal, se rendent complices du système institutionnalisé de ségrégation dont les Palestinien.ne.s vivant en Cisjordanie et à Gaza, ainsi que les Bédouins de la région du Néguev, sont victimes.

Israël ne cesse d’agrandir les colonies illégales existantes, tout en construisant de nouvelles colonies sur des terres palestiniennes expropriées illégalement. Cette politique se maintient en faisant fi du droit international dont les traités et conventions censés protéger les droits de la personne et des peuples, en faisant fi des résolutions des Nations Unies et en traitant les personnes qui osent critiquer ces actes inacceptables, d’« anti-sémites ».

Cette visite des maires en Cisjordanie – il s’agit plutôt d’un petit détour symbolique –  n’est rien d’autre qu’un leurre, dont l’objectif est de faire taire toute critique de leur mission principale en Israël. Nulle part n’est-il mentionné que la Cisjordanie est un territoire palestinien occupé, colonisé et emmuré par Israël. On sait en effet que  l’économie de la Cisjordanie est pratiquement inexistante du fait qu’Israël en a fait une prison à ciel ouvert.

Et que dire de la situation à Gaza, qui est sous blocus depuis presque neuf ans, et dont les conditions de vie de la population ont amené l’excellente journaliste israélienne Amira Hass a qualifier Gaza de « camp de concentration »? Nos maires, sont-ils au courant des attaques meurtrières lancées contre les civils de Gaza en 2009 et en 2014?  Savent-ils que les officiels israéliens qui vendent leurs armements aux foires militaires se vantent du fait que leurs armes ont été « testées sur le terrain », c’est-à-dire utilisées contre la population palestinienne de Gaza ? La mort de 2 000 civils palestiniens, dont 500 enfants, à Gaza en 2014 atteste de l’« efficacité » des armes israéliennes.

Récemment, 64 personnalités publiques, dont sept lauréats du prix Nobel ont lancé un appel à l’établissement d’un embargo militaire contre Israël. Nous adressons plusieurs questions à l’attention des citoyens de Montréal. Monsieur le Maire Coderre, signera t-il des contrats avec des compagnies israéliennes de sécurité  ou des ententes de formations des forces policières de Montréal par la sécurité israélienne comme ce fut le cas pour la moitié des forces policières à Ferguson, Missouri ? Le Maire Coderre, représentera t-il des compagnies, fabricants d’armements de la région de Montréal ? Quels seront les modalités de ses échanges avec ses homologues israéliens ?

Dans les faits, la Ville de Montréal ne devrait entretenir aucun lien avec un état reconnu sur la scène internationale comme étant un état d’apartheid. La mission économique en Israël constitue un appui official à l’apartheid israélien. Elle ne devrait tout simplement pas avoir lieu.

On se souviendra que l’ancien Maire de Montréal, Jean Doré, à l’époque de la campagne de BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) contre l’apartheid en Afrique du Sud, avait fait de la Ville de Montréal une ville « sans apartheid », et avait banni les relations commerciales avec les fournisseurs sud-africains. Palestiniens et Juifs Unis (PAJU), invite le Maire Coderre à suivre les pas de Jean Doré en faisant de la Ville de Montréal encore une fois une ville « sans apartheid ». Il faut rompre les relations commerciales avec un état qui pratique un système de ségrégation institutionnalisé, qui continue d’occuper, de coloniser et d’emmurer le peuple palestinien en violation du droit international, et qui méprise l’état de droit et les droits humains fondamentaux.

Nous demandons au Maire Coderre d’annuler la mission économique en Israël.

Palestiniens et Juifs Unis (PAJU)

www.pajumontreal.org

*****

PALESTINIAN AND JEWISH UNITY PRESS RELEASE

THE CITY OF MONTREAL MUST CANCEL I
TS ECONOMIC MISSION TO ISRAEL

Montreal, September 26th, 2016

 The Mayor of Montreal, Denis Coderre and Toronto Mayor John Tory will visit Israel – and, symbolically, the West Bank – as part of an economic mission from  November 13th  to November 18th, 2016. In so doing, the mayors of Montreal and Toronto, and those individuals and groups who will accompany them, including the Montreal Chamber of Commerce and the World Trade Centre Montreal make themselves complicit with   the institutionalized system of segregation which victimizes Palestinians living in the West Bank and Gaza, as well as the Bedouin of the Negev region.

Israel incessantly expands existing illegal settlements while building new settlements on illegally expropriated Palestinian lands. This is a policy which continues to flout the treaties and conventions of international law which protect human rights and peoples,  policy which has defied more than a hundred United Nations resolutions and paints with the epithet of ‘anti-Semites’ all those who dare to criticize Israel’s unacceptable acts of violence against the Palestinian people

The visit of the mayors to the West Bank – a small symbolic detour – is nothing but smoke and mirrors, the objective of which is to deflect any criticism of their principal mission to Israel. Nowhere is it mentioned that the West Bank is occupied Palestinian territory, colonized and walled-in by Israel. It is a known fact that the economy of the West Bank is practically non-existent by virtue of the fact that Israel has converted the West Bank into an open prison.

What about the situation in Gaza, which has been under blockade for almost nine years and where the living conditions of the population have led the excellent Israeli journalist Amira Hass to call Gaza a « concentration camp »? Are our mayors aware of the deadly Israeli attacks against Palestinian civilians in Gaza in 2009 and 2014? Do they know that Israeli officials selling their arms at military fairs boast that their weapons have been « field- tested », that is to say,  » tested » on  the Palestinian population in Gaza? The deaths of  2,000 Palestinian civilians, including 500 children, in Gaza in 2014 attest to the « effectiveness » of Israeli armaments.

Recently, 64 public figures, including seven Nobel Prize laureates have called for the establishment of an arms embargo against Israel (http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.606228). We bring several questions to the attention of the citizens of Montreal. Will Mayor Coderre sign contracts with Israeli security companies, or for the training of Montreal police forces by Israeli security as was the case for half the police forces serving Ferguson, Missouri? Will Mayor Coderre  represent the interests of arms manufacturers in the Montreal area in Israel? What will be the terms and details of trade with his Israeli counterparts be?

In fact, the City of Montreal should maintain no relationship with a state recognized internationally as an apartheid state. The economic mission to Israel is official support for Israeli apartheid. It simply should not happen.

Let us recall that the former Mayor of Montreal, Jean Doré, at the time of the BDS campaign (Boycott, Divestment and Sanctions) against apartheid in South Africa, had the City of Montreal deemed an « apartheid-free  » city and banned trade relations with south African suppliers. Palestinian and Jewish Unity (PAJU) invites Mayor Coderre to follow in the footsteps of Jean Doré by making the City of Montreal an « apartheid-free » city once again. Montreal must annul trade relations with a state that practices an institutionalized system of segregation, which continues to occupy, colonize and wall-in the Palestinian people in violation of international law and which tramples on the rule of law and on basic human rights .

We demand that Mayor Coderre cancel his economic mission to Israel.

 

Palestinian and Jewish Unity (PAJU)

www.pajumontreal.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s