« On veut tous la baiser hein ! » – Signalement des propos de Lamine Lezghad au CSA

Communiqué de presse, 7 octobre 2016

Lors de l’édition du mardi 4 octobre de l’émission « le Grand Journal », diffusé sur Canal +, l’invitée Camille Rowe, mannequin, a été accueillie par la déclaration suivante de la part de l’humoriste Lamine Lezghad : « on veut tous la baiser, hein ! » (sic).

Osez le féminisme ! tient à exprimer sa consternation et sa colère face aux propos qui ont été tenus.

Consternation, car nous sommes encore étonnées de constater qu’en 2016 certains font du sexisme leur fonds de commerce humoristique. Nous le rappelons : le sexisme n’est pas drôle. Rabaisser une femme au rang d’objet sexuel n’est pas drôle. Le machisme n’est pas de l’humour, c’est une oppression des femmes.

Colère, car ces propos, sous couvert d’humour, ne sont pas anodins. Ils révèlent l’ampleur de la culture du viol qui sévit encore en France. Le 5 octobre, le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes publiait un avis pour une meilleure condamnation sociétale et judiciaire du viol et des agressions sexuelles. Cet avis explique, entre autres, qu’il existe encore une grande tolérance sociale en France pour la culture du viol. Ce sont toutes ces publicités sexistes qui s’affichent sur les panneaux publicitaires tout au long de l’année. Ce sont toutes ces remarques qualifiées de « déplacées » (souvent sous couvert d’humour) que des millions de femmes reçoivent au quotidien. C’est aussi le processus par lequel le comportement, l’attitude de la femme victime est toujours questionnée, comme si elle avait une part de responsabilité dans l’agression ou le crime subi.

Les propos tenus par Lamine Lezghad ne sont pas que des paroles, insignifiantes. Les mots ont un sens, et quand M. Lezghad dit « on veut tous la baiser », il dit « on veut l’humilier, la rabaisser au rang d’objet sexuel que l’on possède ». Il met en avant un groupe d’hommes « virils » (puisque dans la même séquence, il s’en prend aux hommes homosexuels, qui ne sauraient apprécier les « charmes » de Camille Rowe : « Non mais ça va les PD ! On peut se faire plaisir non ? ») face au groupe des femmes, par essence des proies sexuelles. Et si M. Lezghad éprouve beaucoup de « plaisir » à tenir de tels propos, qu’en est-il de Camille Rowe, et par extension, de toutes les femmes ?

Osez le féminisme ! a donc signalé auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel les propos tenus par Lamine Lezghad. Tolérance zéro pour le sexisme !

http://osezlefeminisme.fr/on-veut-tous-la-baiser-hein-signalement-des-propos-de-lamine-lezghad-au-csa/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s