Des enregistrements en 1994

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques regroupés par année d’enregistrement, ici 1994, au hasard de ré-écoutes récentes.

kartet_pressionGuillaume Orti (saxophones alto et soprano), Benoît Delbecq (piano), Hubert Dupont (contrebasse), Benjamin Henocq (batterie).

Une musique limpide. L’entente entre les musiciens, le choix des sonorités franches, les espaces ménagés en solistes, les dialogues, tous les agencements engendrent une grande séduction, qui ne s’épuise pas lors des réécoutes.

Cd Kartet : pression, enregistré en novembre 1994, Deux Z

R-1076407-1190306508.jpegUn ensemble qui se distingue, au delà des qualités propres des musicien-ne-s par à la présences de deux « basses » et une forte interaction.

Ernie Watts (saxophone ténor), Geri Allen (piano), Jack DeJohnette (batterie), Eddie Gomez (contrebasse), Steve Swallow (basse électrique). Superbe.

Cd Ernie Watts : Unity, enregistré en décembre 1994, JVC

1182L’enchaînement de « ballades » n’est pas ici lassante. Les couleurs chaudes créent des atmosphère diversifiées. L’entente entre le « trio rythmique » composé de Kevin Hays (piano), Larry Grenadier (contrebasse) et Billy Drummond (batterie) et les deux saxophonistes doit être soulignée. Et les timbres des deux saxophonistes ténor, Mark Turner et Thad Shull magnifient les standards.

Cd Mark Turner – Thad Shull : Two Tenor Ballads, enregistré en décembre 2014, Criss Cross Jazz

R-2538152-1325233723.jpegUn grand batteur, Roy Haynes, dont on peut regretter qu’il n’assure pas plus de solo sur ce disque. Les musiciens les plus « visibles » sont Christian McBride (contrebasse) et Pat Metheny (guitare). Ils sont accompagnés de Donald Harrison au saxophone alto et de David Kikoski au piano.

Un disque bien enlevé dans lequel j’ai notamment bien aimé « Blues M45 » de Charlie Haden

Cd Roy Hatnes : Te-Vou !, enregistré en 1994, Dreyfus Jazz

R-1431382-1233429184.jpegImprovisions. Rêveries.

Une belle rencontre. Un trio, Paul Bley (piano), Evan Parker (saxophones soprano et ténor), Barre Phillips (contrebasse) en chaudes couleurs. Les libres parcours sur un fils tendu par la liberté.

Paul Bley, Evan Parker, Barre Phillips : Time Will Tell, enregistré en janvier 1994, ECM 1995

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s