Le home staging du Loft du 34, Katre, 2 toiles et une installation, octobre 2016, Paris

Le home staging du Loft du 34 a été une authentique « mise en scène de la maison » en ce sens que les pièces vétustes de l’appartement ont été des lieux d’expression des artistes. Marko93 et Da Cruz, chacun à leur manière, se sont approprié le salon et la salle à manger. Leurs interventions respectent, dans leurs grandes lignes, les contraintes imposées par le cadre. Certes, les murs ont été peints mais également le parquet, le plafond et les vitres des fenêtres. De plus, des motifs « débordent » d’une surface sur une autre. Les 6 surfaces (les 4 murs, le sol et le plafond) restent pourtant organisées autour de la cheminée et les sujets prennent en compte les contraintes (hauteurs des murs, centralisation des motifs prenant pour axe l’ampoule centrale). Si l’objectif des artistes a été de transformer ces deux pièces en œuvres d’art, elles ont gardé des traces de leur usage fonctionnel.

A l’opposé de cette démarche, Katre a considéré la pièce qui lui était dédiée comme le réceptacle d’une installation qui n’est pas liée thématiquement liée à l’appartement. Alors que les œuvres de Marko et de Da Cruz sont des figures planes dans lesquelles la restitution du volume n’est pas recherchée (pas d’ombres, pas de perspectives etc.), Katre, en complément de ses deux toiles exposées dans la galerie, a juxtaposé photographie traduisant la profondeur et objets en volume.

Le fond représente un bâtiment industriel ruiné. C’est une photographie en noir et blanc dont les contrastes ont été augmentés. Restent de la gamme des gris des noirs profonds et des blancs. Cette reproduction sert de décor à une accumulation désordonnée de matériaux de construction, des gravats. Des briques, des parpaings, des morceaux de bois,  comme les ruines modernes d’un hangar désaffecté et abandonné sont entassés. La représentation en deux dimensions du hangar contraste avec les gravats. De cette accumulation de matériaux, vestiges d’une construction industrielle, sortent des traits de lumière qui se dispersent dans toutes les dimensions de l’espace. Ces traits rouges semblent émaner des matériaux, matériaux inclus dans l’espace imaginaire d’un hangar. La lumière rouge signe l’identité plastique de Katre. La pièce est le théâtre d’un paysage industriel, fortement géométrisé par l’artiste, dynamisé par la lumière rayonnante.

Katre dans une interview donnée à Télérama explique son traitement des images de friches industrielles : « Au début, je faisais les photos en argentique. Pour moi, ces lieux sont un peu noirs et blancs ou sépia, et j’aime bien avoir une seule ambiance de couleur. Dans ces lieux, avec leurs supports pourris, la bombe qui passe le mieux, c’est souvent du noir ou une couleur qui pète, comme du rouge.  Du coup sur mes œuvres, j’ai toujours fait en sorte que la lettre contraste avec la photo, et en même temps lui donne une énergie. De la même façon que nous, quand on va dans un lieu, on y va avec tout ce qu’on a. Quand on fait un tracé dans une friche, on s’y donne à fond. Souvent, il s’agit de donner une dernière vie à un lieu avant qu’il ne soit démoli, un dernier coup de boost. Ce que j’aime bien, c’est que sur l’œuvre finale, on ne sait plus ce qui est quoi, ce qui était sur le sol, ce que j’ai ajouté… ».

Les installations de Katre répondent à son travail en galerie et dans la rue. Tableaux, installations, fresques, s’inscrivent dans une remarquable cohérence thématique. De ces œuvres se dégagent une esthétique particulière, celle de ces lieux en déshérence, abandonnés, ruinés, ravagés par les affres du temps qui passe et sculpte de nouveaux reliefs, peint de nouvelles couleurs des paysages jadis fonctionnels, lieux du travail des hommes, friches qui acquièrent une  beauté singulière que Katre nous dévoile. 

l1020027-1

l1020028-1

l1010944-1

l1010945-1

l1010946-1

Richard Tassart

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s