‪Mickey Katz : Sixteen Tons of latkes !‬

Merci à Sylvain pour la video et la traduction

Le texte de Katz est donc une parodie qui dit (approximativement) :

Six tonnes de crêpes de pomme de terre (latkès)

Sixteen Tons



Oh, je suis allé à woyk (New York) dans une épicerie fine

Far Toler draysik [30 $] et beaucoup à fresn [manger]

Le balebus [patron] m’a promis un véritable gedila [gloire / honneur]

Au lieu de gedila je me attrapée un kila [hernie]

.

Seize tonnes tous les poissons fumés types

Latkes, blinis, ONU Heyse [chaud] knishes

O Lordy nem es shnell [me prendre rapidement] pour la terre promise

A afn patron zol er verin farbrent Fayer [un feu sur le patron peut-il brûler en enfer!]

.

Vous chargez seize tonnes de lekakh [gâteau] tägl non (gâteau de pâte?)

Herring, muslines [poissons, olives] heldzl farcies (cou de poulet) et beygl

Genig tsu shlepn [assez pour shlep] comme un ferd [cheval]

Hert Zikh tsu mir mentshn [Écoutez-moi les gens]

Es teyg en dred [Il est bon pour rien]

*****

Paroles et traduction de «16 Tons»

(originally by George S. Davis)

16 tonnes

Some people say a man is made outta mud

Certaines personnes disent que l’homme est fait de boue

A poor man’s made outta muscle and blood

Un pauvre homme est fait de muscles et de sang

Muscle and blood, skin and bones

De muscles et de sang, de peau et d’os

A mind that’s a-weak and a back that’s strong

Un esprit qui est faible et un dos qui est fort

(Chorus:)

(Refrain:)

You load sixteen tons, what do you get

Tu charges 16 tonnes, et qu’est-ce que tu obtiens

Another day older and deeper in debt

Un autre jour plus vieux et plus profondément dans les dettes

Saint Peter don’t you call me ’cause I can’t go

Saint Pierre pourquoi ne m’appelle-tu pas parce que je ne peux partir

I owe my soul to the company store

Je dois mon âme au magasin de la compagnie

I was born one mornin’ when the sun didn’t shine

Je suis né un matin alors que le soleil ne brillait pas

I picked up my shovel and I walked to the mine

J’ai ramassé ma pelle et j’ai marché vers la mine

I loaded sixteen tons of number nine coal

J’ai chargé 16 tonnes de charbon numéro neuf

And the straw boss said « Well, a-bless my soul »

Et le contremaitre a dit « Bien, un ‘bénisse mon âme’ « 

(Chorus)

(Refrain)

If you see me comin’, better step aside

Si vous me voyez arriver, mieux vaut s’écarter

A lotta men didn’t, a lotta men died

Beaucoup d’hommes ne l’ont pas fait, beaucoup d’hommes sont morts

One fist of iron, the other of steel

Un poing de fer, l’autre en acier

If the right one don’t a-get you

Si le droit ne fait pas un ‘je t’ai eu’

Then the left one will

Alors le gauche le fera

Publicités

Une réponse à “‪Mickey Katz : Sixteen Tons of latkes !‬

  1. Magnifique, merci de ce sourire!
    Douce nuit à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s