Face à l’extrême-droite, cri d’alerte d’une survivante autrichienne de la Shoah

Le 4 décembre aura lieu à nouveau une élection présidentielle en Autriche. 

Elle opposera encore une fois le représentant de l’extrême-droite (FPÖ) Norbert Hofer et Alexander Van der Bellen, candidat soutenu par les Verts. Cette élection s’annonce serrée. Lors du premier scrutin, ensuite annulé pour des raisons administratives, Van der Bellen ne l’avait emporté que de 35 000 voix, alors même que tous les sondages annonçaient la victoire de Hofer. 

Dans ce contexte, une survivante de la Shoah en Autriche, Gertrude, âgée de 89 ans, lance un cri d’alerte dans une vidéo déjà vue trois millions de fois sur FB et dont le lien est ici

Devant la caméra, elle dénonce le fait que le FPÖ, parti fondé après-guerre par d’anciens nazis, « monte les gens les uns contre les autres », et « tente de faire remonter à la surface ce que le peuple a de plus bas, comme cela a déjà eu lieu par le passé ». 

Elle a ajouté avoir été particulièrement choquée par les propos de Heinz-Christian Strache, dirigeant du FPÖ, qui déclarait récemment que l’arrivée de migrants pourrait provoquer une « guerre civile » dans le pays.

Gertrude a appelé la jeunesse à voter pour le candidat Alexander Van der Bellen, ajoutant : « C’est probablement ma dernière élection (…) mais les jeunes ont encore la vie devant eux et ils doivent s’assurer qu’ils prendront les bonnes décisions »

Elle fait aussi référence directement à la persécution des Juifs de Vienne, notamment lors du rattachement de l’Autriche à l’Allemagne nazie en mars 1938 et lors de la Nuit de Cristal (pogrom nazi du 9 novembre 1938 en Allemagne et en Autriche), en rappelant que : 

« Quand les Juifs ont dû nettoyer les trottoirs (sur ordre des nazis) , les Viennois les ont montrés du doigt en rigolant (voir ici). Et c’est cette haine qu’on essaie de faire sortir de nouveau chez les gens. Et cela fait mal. Et de cela j’ai peur. »

Elle affirme avoir déjà entendu en 1933 et 1934, lors de l’ascension du cléricalo-fascisme, le slogan actuel du FPÖ, « Que Dieu me vienne en aide ». Elle estime que le candidat de ce parti, Norbert Hofer, « n’a pas grand-chose à voir avec la religion ». Elle parle d’une « fausseté hypocrite » qui lui saute au visage. « J’ai vécu la guerre civile à l’âge de 7 ans. Jamais je ne l’oublierai. J’ai vu les premiers morts à cette époque. Ce ne furent malheureusement pas les derniers. »

Gertrude a été déportée à Auschwitz quand elle avait 16 ans avec ses deux jeunes frères et ses parents. Elle seule a survécu.

A cette occasion nous rendons hommage à une autre « vieille dame », si jeune dans ses combats comme Gertude. Il s’agit d’Irmela Mensa-Schramm qui traque les graffiti et slogans nazis et racistes à Berlin et dans toute l’Allemagne.

Quelque jours après la commémoration de la Nuit de Cristal et après la victoire de Trump, le cri d’alerte de Gertrude résonne en Autriche, en Europe et dans le monde entier.

Nous le reprenons à notre compte

Memorial 98

http://info-antiraciste.blogspot.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s