To regain their lives, they demandes to livre free

Des sons et des musiques qui en disent plus long que des mots.

Je propose d’abord une vidéo, où le groupe est accompagné de Médéric Collignon en concert au Café de la Danse à Paris le 4 juin 2015, Almot Wala Almazala


pochette-almot-jpeg-768x669Almot Wala Almazala
, titre du disque et du dernier morceau est interprété par la flutiste Naïssam Jalal (flute, nay, voix) et le groupe Rhythms of Resistance.

Aux saxophones alto et ténor Mehdi Chaib, à la guitare et au violoncelle Karsten Hochapfel, à la contrebasse Matyas Szandai, à la batterie Arnaud Dolmen ou Francesco Pastacaldi.

Comment « musicaliser » Alep, les abandonné-e-s ou les assassiné-e-s de la révolution syrienne, les crimes de guerre ? Les musicien-ne-s, à leur manière font retentir a desperate cry for freedom.

Il y a ici, comme l’indique justement Nicolas Béniès (jazz-novembre-2016/) l’entremêlement d’airs moyen-orientaux et des fulgurances instrumentales du free jazz…

Sans oublier un hommage à Daniel Bensaïd, « après le désastre du stalinisme, à l’époque de l’apothéose marchande », une Lente impatience. Ici après un autre désastre.

Une très grande flutiste, un hommage au courage et à la révolution that still lives in the face of adversity.


osloob-hayatim209728Je rappelle son précédent disque avec le même ensemble :
Osloob Hayati évoquant, entre autres, les Nomades, les Frontières et Beirut…

Cd Naïssam Jalal & Rhythms of resistance : Almot Wala Almazala, enregistré en mai 2016, Les couleurs du son

Didier Epsztajn

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s