Les Héréros et Namas poursuivent l’Allemagne en justice pour génocide en Namibie

Au début de cette année, des représentants des Héréros et Namas de Namibie ont déposé une plainte contre la République fédérale d’Allemagne à New York. Ils exigent des réparations matérielles pour le génocide de 1904-1908 ainsi qu’une participation directe aux négociations.

Les négociations officielles du gouvernement fédéral avec le gouvernement namibien durent depuis plus d’un an. Mais ce processus, engagé à l’origine en vue de promouvoir la réconciliation, est en train d’ouvrir de vieilles blessures et de créer de nouveaux clivages. Car les groupes concernés ne siègent pas à la table de négociation et de l’Allemagne rejette toute réparation.

Génocide et vol de terres

Entre 1904 et 1908 l’Empire allemand a commis un génocide dans l’ancienne colonie allemande du Sud-Ouest africain, aujourd’hui la Namibie. Ce chapitre sombre de l’histoire allemande détermine encore la vie des descendants. Des soldats allemands ont à cette époque non seulement assassiné jusqu’à 100.000 Héréros et Namas, mais aussi détruit les moyens de subsistance des survivants, en leur volant leurs terres et leur bétail, sans fournir de compensation. La distribution inégale des terres d’aujourd’hui dont des Blancs possèdent encore plus de 80 pour cent du pays, a ses origines immédiates dans le génocide. Raison pour laquelle la plupart des descendants vivent dans la pauvreté. Le chef suprême Héréro Vekuii Rukoro a clarifié sans ambiguïté que des excuses symboliques sans compensation matérielle ne valent rien.

Massacre du colonialisme

Les chances de succès juridique de la plainte sont difficiles à prévoir. Ce qui laisse augurer d’une réussite, ce sont les termes dans lesquels dans la Convention des Nations Unies sur les droits des peuples indigènes, est énoncé leur droit à « participer aux processus de prise de décision dans des domaines concernant leurs droits, par des représentants choisis par eux-mêmes selon leurs propres procédures ». Aussi bien l’« Allemagne que la Namibie ont signé cette convention. Même si c’est un Herrero, le Dr. Zed Ngavirue, qui mène les négociations du côté namibien, il a été nommé par le gouvernement namibien, sans le consentement des représentants officiels des Héréros et Namas.

Double jeu avec l’aide au développement

Plus important que l’aspect juridique, est le message politique de la plainte. C’est une protestation contre le traitement totalement insensible des groupes ethniques et les séquelles du colonialisme. Héréros et Namas ont réitéré à de nombreuses reprises qu’ils n’étaient pas prêts à accepter un accord conclu sans eux. Comme ils disent : « Everything about us without us is against us » (Tout ce qui nous concerne et qui est fait sans nous est contre nous !) Le gouvernement fédéral prétend vouloir assumer sa responsabilité historique, mais ne prend pas au sérieux ces signaux.

En réponse à la plainte, le ministère des Affaires étrangères, via son porte-parole Martin Schaefer, a simplement annoncé que les pourparlers se passent bien, et que l’on s’était « délibérément abstenu » de négocier directement avec les Héréros et Namas. Le Représentant spécial du gouvernement fédéral Ruprecht Polenz (CDU) s’est aussi montré extrêmement relax : après tout, il y avait déjà eu plusieurs tentatives infructueuses de négocier des chiffres d’indemnisation devant des tribunaux. Au lieu de remettre en cause sa propre stratégie diplomatique, on préfère adopter une attitude arrogante et péremptoire.

Cibles factices au lieu d’honnêteté

Toujours dans le cadre des négociations en cours maintenant il n’y aura probablement pas de réparations, du moins aucun paiement à ce titre. L’ambassadeur allemand Christian Schlaga parle de contributions volontaires pour la cicatrisation et le développement.

Ruprecht Polenz a défendu sa position, à savoir d’avoir exclu des paiements individuels de compensations avant même l’achèvement des négociations. Malheureusement, les attentes suscitées par les pourparlers ont été dès grevées par une telle perspective, dit Polenz. Mais ainsi Polenz construit des cibles factices. Un coup d’œil à la plainte suffit pour voir que les Héréros et les Namas ne demandent pas d’indemnisations individuelles. Il est plutôt question pour eux d’un fonds communautaire pour aider à compenser les handicaps structurels. Cela implique, par exemple, l’achat de terres ou des projets d’infrastructures. C’est tout à fait autre choses que des indemnisations individuelles.

Le gouvernement fédéral prétend être disposé à assumer des responsabilités dans le monde entier, en particulier sur le continent africain. Mais il n’est même pas en mesure de tirer des leçons du passé. Au lieu de cela, il ne prend pas au sérieux les premiers concernés et veut, alors qu’il représente les auteurs du crime, déterminer à l’avance les conditions de la réconciliation. Ce sont là des manières de colon et pas une attitude digne et respectueuse face au génocide.

Niema Movassat

Traduit par Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي 

Source: https://diefreiheitsliebe.de/politik/herero-und-nama-verklagen-deutschland-wegen-voelkermord/

Date de parution de l’article original : 23/01/2017

Publié sur Tlaxcala : http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=19778

En complément possible :

Le premier génocide du XXe siècle: Herero et Nama face à l’Allemagne impériale, le-premier-genocide-du-xxe-siecle-herero-et-nama-face-a-lallemagne-imperiale/

Publicités

Une réponse à “Les Héréros et Namas poursuivent l’Allemagne en justice pour génocide en Namibie

  1. pfefferkroland@aol.com

    Cher Didier, pour info, dans le numéro 199 de Raison présente il y a un très bon article d’Elise Pape sur cette question.
    amicalement Roland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s