Des enregistrements en 2015 (4)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2015, au hasard des écoutes.

Voir aussi : des-enregistrements-en-2015/, des-enregistrements-en-2015-2/, des-enregistrements-en-2015-3/

Live at Theater Gütersloh
r-7072588-1433367007-5912-jpegUne série sur le jazz européen. Nicolas Béniès a chroniqué
Tales from the unexpected. Live at the Theater Gütersloh d’Enrico Pieranunzi (le-jazz-europeen-existe-t-il/) et Dakota Mab. Live at Theater Gütersloh d’Henri Texier (henri-texier-une-legende-europeenne-du-jazz/).

Il s’agit ici d’un disque qui vaut notamment pour les dialogues entre le piano de Dieter Glawischnig et la contrebasse de Hans Glawischnig que vient interrompre/enrichir la trompette ou le bugle de Manfred Schoof. Des pièces animées par ce rythme particulier permis par l’absence de batterie.

Cd Dieter Glawischnig : Winged by Distance. Live at the Theater Gütersloh, enregistré en février 2015, Intuition Records

Quintet + trio à cordes

a4214056117_16L’imprévisibilité, le gigantesque et le petit, l’instable et le continu, l’exploration de formes, sept nébuleuses…

Christophe Dal Sasso (flûte), David El-Malek (saxophones ténor et soprano), Pierre de Bethmann (piano, Fender Rhodes), Manuel Marchès (contrebasse), Lukmil Perez Herrera (batterie) + Youri Bessières (violon), Martin Rodriguez (violon alto), Jean-Philippe Feiss (violoncelle).

Des constructions et des alliages de sonorités séduisantes et persistantes. Une musique en espace…

Cd Christophe Dal Sasso : Les nébuleuses, enregistré en novembre 2015, jazz&people

1471628624479Un voyage poétique, la beauté de la voix et des accompagnements tout à fait à propos. Un univers aux mille couleurs.

Lois Le Van (Chant), Bruno Ruder (piano), Chris Jennings (contrebasse), Sylvain Rifflet (saxophone ténor, clarinette).

Lâchez prise et laissez-vous emporter par cet alliage subtil des mots, de la voix et des instruments.

Cd Loïs Le Van : so much more, enregistré en septembre 2015, Hevhetia 2016

ob_8a5be5_over-the-hillsD’après Escalator over the Hill de Carla Bley et Paul Haines (voir petite note : big/).

Une lecture mémoire par Jean Aussanaire (saxophones ténor et soprano), Alain Blesing (guitare), Rémi Gaudillat (trompette et bugle), Antoine Läng (voix et électronique), Perrine Mansuy (piano), Fred Roudet (trompette et bugle), Bernard Santacruz (contrebasse et basse électrique), Olivier Thémines (clarinettes), Bruno Tocanne (batterie).

A chacun-e d’apprécier, en partie en fonction de l’inscription mémorielle de l’oeuvre, ce mélange d’hier et d’aujourd’hui sur une partition qui reste à (ré)explorer.

Cd Imuzzic grand(s) ensemble : Over the Hills, enregistré en aout 2015, IMR

Trio voix-saxophone-contrebasse

short-songs« Du pastel au fusain, de la couleur au noir et blanc, de la gouache au dessin au trait. Le répertoire parcourt en toute liberté l’imaginaire universel de la chanson, passant de la comptine à la poésie, de la bluette au drame, de la gravité à la drôlerie, jouant sur les sonorités des langues, anglais, portugais, allemand ou français, au gré des paysages traversés.

Parmi ceux-ci : la chanson populaire française, la comédie musicale américaine, les univers de Cole Porter, Antonio Carlos Jobim, Fats Waller, Kurt Weil, Lucien Boyer, Vincent Scotto, Gaston Groener, Ray Baretto, Sting, Damia, Jobim, Gabriel Fauré, Paul Mac Carney, Léo Ferré et bien d’autres sont conviés au festin. »

Patrice Caratini (contrebasse), Hildegarde Wanzlawe (chant), Rémi Sciuto (saxophones alto et baryton)

Un petit régal.

Cd Short Songs, enregistré en décembre 2014 et février 2015, CaraMusic 2015

739Le saxophoniste Ivo Perelman multiplie les enregistrements. C’est toujours, pour moi, un plaisir de le retrouver. Parfois plus aventureux, il propose ici une errance dans une veine mélodiste, presque apaisée, sous un format quartet avec Matthew Shipp (piano), Michael Bisio (contrebasse) et Whit Dickey (batterie).

Cd Ivo Perelman : Soul, enregistré en juillet 2015, Leo records 2016

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s