La novlangue néolibérale : la rhétorique du fétichisme capitaliste

argubihrnovlangue

Télécharger la fiche : bihrnovlanguesyllepse

Advertisements

Une réponse à “La novlangue néolibérale : la rhétorique du fétichisme capitaliste

  1. De plus en plus de gens parlent cette langue, même à gauche, même les programmes politiques de gauche sont écrits dans ce charabia. A la Poste c’est depuis les années 90 qu’ils nous parlent ce javanais. Les anciens résistent encore mais les plus jeunes se sont habitués, ça ne les choque pas « le capital humain, les ressources humaines, la compétitivité, les potentiels de clientèle » et j’en oublie des meilleures. Ils finissent par nous y habituer et c’est important de résister. Se dégager de leurs mots, c’est commencer à combattre l’idéologie qu’ils trimballent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s