Derrière la 6ème économie mondiale et sa 85ème place pour la distribution de richesse produite


2017_-_1_-_24_-_revue_inter_11_couv_bat

Cette livraison sur le Brésil, le mouvement syndical, les mouvements sociaux et les derniers événements politiques, fournit de multiples analyses et renseignements sur les réalités brésiliennes.

Description du cadre institutionnel (logique de l’« unicité syndicale ») et du paysage syndical, pratiques et revendications, évolution de la Central Unica dos Trabalhadores (CUT), reconfiguration et fragmentation syndicale, relation aux partis politiques, évolution des emplois et du pouvoir d’achat (dont l’impact de la Bolsa Familia), actions unitaires et grèves, relation entre la CUT et le gouvernement du Parti des travailleurs (PT)…

Dans la seconde et la troisième partie les auteur-e-s proposent une petite histoire du Brésil et des aperçus « économique et social » dont les « cycle » du bois de braise, du sucre, de l’or, du café, du coton, du caoutchouc ou de la maîtrise de l’espace… Un accent particulier est mis sur l’insertion du brésil dans la mondialisation capitalisme, la re-primarisation de l’économie (production d’aliments, de matières premières et d’énergie), les privatisations…

Réforme agraire ou plutôt son absence, la concentration des terres, « L’agro-négoce domine tout le complexe agro-industriel brésilien », les luttes pour le droit à la terre et au logement…

Le racisme et ses bases idéologiques, l’histoire de l’esclavage au Brésil, « croissance inégale et maintenance de l’abîme raciale », le besoin de réparation, les quilombos…

L’oppression des femmes, le programme « bourse-famille » (92% des allocataires sont des femmes), le programme « réseau cigogne », la légalisation de l’IVG oubliée par les gouvernements du PT, le réseau de lutte contre les violences faites aux femmes, le nombre impressionnant de femmes assassinées dont les filles et les femmes noires, l’impunité, « La « normalité » des violences faites aux femmes dans l’horizon culturel du patriarcat justifie et même « autorise » l’homme à exercer cette violence afin de punir et corriger les comportements féminins qui transgressent le rôle attendu de mère, d’épouse et de maîtresse de maison », les viols…

Les indien-ne-s, les Awa, les Gaurani, les Makuxi, l’absence de contrôle de leurs terres, les langues et les droits…

Lesbiennes, gays, bi, travesti-e-s et trans, les discours de haine tenus par les religieux néo-pentecôtistes, « On ne peut confondre liberté d’expression avec un discours de haine et de génocide », l’impunité des crimes commis envers les personnes LGBT, la lutte contre la LGBT-phobie comme partie intégrante de la lutte de classe…

Un chapitre est consacré à la destitution de la présidente Dilma Rousseff et à des analyses sur les évolutions socio-économiques et les processus de corruption, les bilans possibles des expériences de gouvernement du PT. Un autre au retour de la droite extrême, des offensives ouvertes contre l’ensemble des droits des travailleurs et travailleuses, du poids du remboursement de la dette…

Le numéro se termine par l’analyse de différentes expériences autogestionnaires, d’entreprises récupérées par les travailleurs et travailleuses…

En complément possible :

Solidarité : Au Brésil comme ailleurs, les luttes et les libertés ne doivent pas disparaître pour cause de Coupe du monde de football !, solidarite-au-bresil-comme-ailleurs-les-luttes-et-les-libertes-ne-doivent-pas-disparaitre-pour-cause-de-coupe-du-monde-de-football/

Grève des travailleurs du Métro de São Paulo : Fortifier la lutte, défendre le droit de grève, empêcher tout type de sanctions, négociations maintenant !, greve-des-travailleurs-du-metro-de-sao-paulo-fortifier-la-lutte-defendre-le-droit-de-greve-empecher-tout-type-de-sanctions-negociations-maintenant/

Alternatives Sud : Le Brésil de Lula : un bilan contrasté, ne-pas-masquer-les-errements-les-renoncements-et-les-echecs-au-regard-du-projet-populaire-dont-le-pt-etait-historiquement-porteur-au-bresil/

Sonia Maria Giacomini : Femmes et esclaves.L’expérience brésilienne 1850-1888, parler-des-femmes-noires-sans-toutefois-pretendre-le-faire-en-leur-nom/

Francine Saillant : Le mouvement noir au Brésil (2000-2010). Réparations, droits et citoyenneté, droits-humains-reconnaissance-et-reparations/

.

Sommaire :

Partie 1 : Le mouvement syndical brésilien

  • Brésil : entre modération et radicalisme syndical

  • Le syndicalisme brésilien, la CUT et le gouvernement Lula bilan d’une dynamique de confrontation, d’opposition et de conciliation

Partie 2 : Brève présentation historique

Partie 3 : Aperçu économique et social

  • Les cycles économiques
  • Brésil économique et social
  • Une économie mise au service du capitalisme international

Partie 4 : La question de la réforme agraire

  • Quelle réforme agraire ?
  • Le PT et la réforme agraire
  • À propos des luttes pour le droit au logement et à la terre

Partie 5 : Le racisme au cœur de la société brésilienne

  • Capitalisme et racisme : côte à côte depuis toujours
  • La très relative intégration de la population noire
  • Abolition de l’esclavage, racisme et citoyenneté au Brésil

Partie 6 : L’oppression envers les femmes demeure la règle

  • La carte de la violence 2015 : homicides de femmes au Brésil

Partie 7 : Les indiens au brésil

Partie 8 : Lesbiennes, gays, bisexuel-els, transsexuel-les, travesti-es et transgenres

  • Faces da brasilidade

  • Entretien. Carlos Daniel, responsable du secteur LGBT de CSP- Conlutas
  • Les gouvernements du PT et les LGBTs

Partie 9 : La destitution

  • Le vice-président remplace la présidente
  • Brésil : après le coup
  • Brésil, un géant fragile, gravement malade
  • Entretien. Deux bilans personnels des 14 ans du PT au gouvernement

Partie 10 : Le retour de l’extrême-droite au pouvoir

  • La bourgeoisie a déclaré une guerre ouverte aux travailleurs

Partie 11 : Les mouvements sociaux de 2013 et 2014

Partie 12 : Des expériences autogestionnaires

.

Précédents numéros :

N°10 : Algérie : syndicalisme-autonome-et-combat-democratique/

N° 9 : Mexique, Chiapas et Zapatistes : noublier-personne-sur-le-chemin-avancer-lentement-avec-toutes-et-tous/

N° 8 : Tunisie, Iran, Québec : N’oublier-ni-les-luttes-de-salarie-e-s-ni-leurs-organisations-contre-le-neo-liberalisme-y-compris-dans-ses-versions-islamiques/

N°7 : Égypte : Dossier Égypte | Entre les lignes entre les mots

N°6 : Sénégal : Dossier Sénégal | Entre les lignes entre les mots

N°5 : Palestine : Dossier Palestine | Entre les lignes entre les mots

.

Solidaires International n°11 : Brésil

A commander à : revueinter@solidaires.org

Paris 2017, 180 pages, 3 euros

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s