APPEL D’ELLES


Pour signer : http://www.desobeissons.ch/appel-delles/

180 000 personnes fuyant guerre et misère sont arrivées en Italie en 2016. Un nombre minime ont été relocalisées vers d’autres pays européens. Dans cette situation, les personnes vulnérables tels que les femmes et les enfants, déjà victimes de traumatismes, n’ont pu être prises en charge comme il l’aurait fallu…

Nous, femmes et hommes solidaires des migrantes victimes de violence, nous nous adressons au Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) :

Renvoyer les femmes à leur responsabilité pour les violences subies est révoltant !

C’est une offense faites aux femmes. Vous piétinez non seulement leur dignité mais également celle de chaque femme victime de violence et son droit à être entendue et protégée. Par ailleurs, vous ne pouvez pas ignorer les difficultés et les dangers auxquels sont confrontées les femmes migrantes en Italie. En les renvoyant, vous les avez sciemment abandonnées à la rue et au risque élevé de subir de nouvelles violences, notamment sexuelles. D’après la Convention internationale de 1979 sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF), que la Suisse a ratifiée en 1997, vous avez pourtant l’obligation de veiller à ce que les femmes soient effectivement protégées et à l’abri de tout mauvais traitement que pourraient leur infliger des acteurs non étatiques.Votre attitude est non seulement indigne, mais inflige une souffrance supplémentaire aux femmes migrantes.

Renvoyer des femmes et des enfants dans des pays qui ne peuvent leur garantir accueil et sécurité est une atteinte à leurs droits !

Nous sommes profondément choquées de constater que l’administration fédérale se permet de bafouer régulièrement des conventions internationales protégeant les droits fondamentaux, pourtant signées par la Suisse. L’intérêt supérieur des enfants et la protection des personnes vulnérables doivent être une priorité dans les décisions qui concernent l’octroi de l’asile et non être tributaires d’une comptabilité mesquine du nombre de renvois exécutés. Il est proprement intolérable que les réfugié∙e∙s qui demandent protection et asile en Suisse, dont beaucoup de personnes vulnérables, soient renvoyées sans ménagement et sans égard pour leur parcours souvent traumatisant. Le renvoi de plus en plus systématique de femmes et d’enfants en Italie est une atteinte grave et dangereuse aux droit fondamentaux qui devraient être garantis par un État de droit.

Aussi, solidaires de toutes les femmes et enfants sans droits ni voix, nous, citoyen∙ne∙s de ce pays, demandons instamment aux autorités suisses de :

1 Reconnaitre les violences faites aux femmes dans leur parcours migratoire comme raison d’entrée en matière immédiate sur leur demande l’asile, et éradiquer tout discours culpabilisant à leur égard.

2 Prendre en charge systématiquement les femmes et enfants victimes de séquelles physiques et psychologiques dues aux violences subies dans leur pays d’origine et/ou lors de leur parcours migratoire.

3 Arrêter immédiatement les renvois de femmes et d’enfants vers l’Italie ou tout autre pays qui n’est pas en mesure d’assurer leur protection.

 

Ci-dessous, vous pouvez télécharger l’appel complet, les témoignages de femmes ayant subi ces violences, etc. :

Appel d’elles

Communiqué de presse

Témoignages

Prises de position des groupes et associations à la base de l’appel

Pour signer : http://www.desobeissons.ch/appel-delles/

Les 144 femmes premières signataires de cet appel :

Anne-Claire Adet, vidéaste

Caroline Aegerter, Secrétaire

Vania Alleva, présidente du syndicat Unia

Liliane Amuat, comédienne/Schauspielerin

Caroline Alvarez, conseillère communale PS, Lausanne

Yvette Barbier, médecin, Lausanne

Christa Barrett, Mummenschanz

Hélène Becquelin, dessinatrice de BD, illustratrice

Marie-Christine Berna, retraitée

Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand, La Chaux-de-Fonds

Léonie Bischoff, dessinatrice

Sarah Blum, enseignante, conseillère générale POP à La Chaux-de-Fonds

Michela Bovolenta, secrétaire centrale, Syndicat des services publics

Stefanie Brander, vice-présidente du Centre de liaison des associations féminines vaudoises

Chloé Bregnard, directrice du Service d’aide juridique aux exilés (SAJE), Vaud

Irena Breznà, écrivaine

Regula Bühlmann, secrétaire centrale responsable de l’égalité des sexes à l’USS

Marie-Claire Caloz-Tschopp, membre du Collège international de Philosophie, Paris

Djemila Carron, docteure en droit, Les Indociles

Carine Carvalho, conseillère communale à Lausanne

Glorìa Casas Vila, Feminista

Audrey Cavelius, metteure en scène, performeuse

Céline Cerny, écrivaine

Danielle Chaperon, professeure ordinaire, Université de Lausanne

Simone Chapuis-Bischof, féministe

Marie-Antoinette Chiarenza, artiste, professeure, membre de RELAX

YoungSoon Cho Jaquet, chorégraphe

Karine Clerc, conseillère municipale POP à Renens

Valérie Cossy, professeure en études genre, Université de Lausanne

Sylvie Courvoisier, pianiste-compositeur, New York

Graziella De Coulon, membre du Collectif R et Droit de rester

Pamina de Coulon, auteure, performeuse

Geneviève de Rham, enseignante retraitée à la Haute école de santé Vaud

Claire de Ribaupierre, dramaturge et enseignante à La Manufacture (HETSR)

Anja Dirks, directrice du Belluard Festival, Fribourg

Julie Duprat, commission femmes du SSP Vaud

Bettina Dyttrich, journaliste WOZ

Marianne Ebel, présidente de la Marche mondiale des femmes / section suisse, membre de SolidaritéS

Andrea Eggli, assistante sociale

Céline Ehrwein, députée Les Verts, VD

Julie Enckell Julliard, directrice du Musée Jenisch à Vevey

Nadège Evans, commission femmes du SSP Vaud

Aline Favrat, Enseignante en classe d’accueil, Collectif R

Véronique Ferrero Delacoste, directrice du festival far° à Nyon

Emilie Flamand-Lew, députée Les Verts, GE

Joëlle Fontannaz, comédienne, Lausanne

Floriana Frassetto, Mummenschanz

Isabelle Freymond, députée PS, VD

Catherine Friedli, SSP et Feminista

Magalie Gafner, Juriste

Martine Gagnebin, présidente de l’Association vaudoise pour les des droits de la femme (ADFVaud)

Elise Gagnebin-de Bons, artiste plasticienne

Christine Gaillard, conseillère communale de la ville de Neuchâtel

Nolvenn Gambin, Feminista

Isabelle Gattiker, directrice du Festival du film et forum international sur les droits humains (Genève) – FIFDH

Jacqueline Gay-Crosier, conseillère conjugale

Wyna Giller, scénographe, militante du SSP et de solidaritéS, Fribourg

Annabel Glauser, Collectif R

Florence Grivel, journaliste RTS

Marie-Aude Guignard, artiste Bonsoir la compagnie

Rachel Hamel Dubi (alias Oscar Louise), Architecte, Chanteuse

Haydé, dessinatrice

Bea Heim, conseillère nationale PS, SO/SP Nationalrätin Kt. Solothurn

Alix Heiniger, historienne, membre du comité de Viol-secours

Aline Helg, professeure à l’Université de Genève

Valentina Hemmeler Maïga, secrétaire syndicale

Iara Heredia, enseignante

Jasmine Herrera, conseillère générale Verte à Neuchâtel

Sara Hermann, Mummenschanz

Irène Herrmann, professeure à l’Université de Genève

Marianne Huguenin, anc. cons nationale POP VD et anc. syndique de Renens

Gardi Hutter, clown

Adriana Ioset, conseillère générale POP à Val-de-Travers

Amanda Ioset, secrétaire générale de Solidarité sans frontières

Christiane Jaquet-Berger, députée POP, VD

Katia Jaton, microbiologiste, responsable laboratoires

Françoise Jeandroz, conseillère générale POP à la Chaux-de-Fonds

Elisabeth Joris, historienne/Historikerin

Delphine Klopfenstein Broggini, députée Les Verts, GE

Sarah Klopmann, députée Les Verts, GE

Annick Kolb, membre Les Verts, VD

Natacha Koutchoumov, metteur en scène et comédienne

Sandrine Kuster, directrice du théâtre Arsenic, Lausanne

La Gale, chanteuse

Noemi Landolt, journaliste WOZ

Romane Leyvraz

Johanna Lott Fischer, ingénieure

Chloé Maire, Assistante sociale, La Fraternité

Nathalie Manigley, accueil CSP

Line Marquis, artiste, Lausanne

Ada Marra, conseillère nationale PS, VD

Liliane Maury Pasquier, Conseillère aux Etats PS, GE

Sophie Mayerat, collaboratrice projet EPER

Lisa Mazzone, Conseillère nationale Les Verts, GE

Flor Méchain, Feminista

Anne-Catherine Menetrey-Savary, ancienne conseillère nationale Les Verts, VD

Françoise Messant Laurent, Professeure honoraire à l’Université de Lausanne

Géraldine Michaud, assistante sociale

Pauline Milani, co-présidente de Solidarité sans frontières

Céline Misiego, vice-présidente du POP VD et conseillère communale à Lausanne

Tiziana Mona, journaliste et syndicaliste, TI

Vanessa Monney, secrétaire syndicale SSP Vaud, militante Feminista

Marie-Christine Moriggi Berney, clafv

Mariela Muri Guirales, déléguée FSS, ancienne députée PS, VD

Loan Nguyen, photographe et performeuse

Françoise-Emmanuelle Nicolet, syndicaliste de la Fédération syndicale SUD-Service public

Sara Oswald, violoncelliste

Chloé Parrat, Feminista

Helène Pauchon, commission femmes du SSP Vaud

Maria Pedrosa, secrétaire syndicale SSP Région Vaud

Lucienne Peiry, historienne de l’art

Frédérique Perler, députée Les Verts, GE

Léonore Porchet, Présidente des Verts lausannois, Conseillère communale

Karine Povlakic, juriste SAJE, VD

Anne-Françoise Praz, professeure associée à l’Univeristé de Fribourg

Katharina Prelicz-Huber, présidente du SSP-VPOD, Syndicat des services publics, Suisse

Stéfanie Prezioso professeure associée à l’Université de Lausanne

Isabelle Probst, Professeure associée Haute Ecole de Santé Vaud

Klaudia Reynicke, réalisatrice

Antoinette Rychner, autrice

Anne Rochat, on the road

Ysaline Rochat, co-directrice festival Les Urbaines, Lausanne

Beatriz Rosende, secrétaire centrale SSP

Patricia Roux, rédactrice de la revue Nouvelles Questions Féministes

Rebecca Ruiz, Conseillère nationale PS, VD

Sophie Sallin, productrice

Corinne Schärer, membre de la direction d’Unia/Geschäftsleitung Unia

Janick Schaufelbuehl, professeure assistante à l’Université de Lausanne

Nicole Schwab, écrivaine

Myriam Schwab Ngamije, travailleuse sociale, La Fraternité du CSP

Valérie Schwaar, députée PS au Grand conseil vaudois, secrétaire générale ATE Vaud

Adina Secretan, metteure en scène et chorégraphe

Nicole Seiler, chorégraphe

Elise Shubs, réalisatrice

Christina Späti, professeure à l’Université de Fribourg

Muriel Surdez, professeure associée à l’Université de Fribourg

Julia Taramarcaz, historienne de l’art, Les Indociles

Géraldine Theumann, juriste

Carola Togni, commission femmes du SSP Vaud

Evelinn Trouble, Sängerin/chanteuse

Eléonore Varone, historienne de l’art, Les Indociles

Fanny Vaucher, illustratrice

Carole Villiger, post doctorante, New York

Camille Vuillème, présidente des Jeunes POP, NE

Laurence Wagner, programmatrice du Théâtre de l’Usine, Genève

Louise Wehrli, membre de Droit de rester à Neuchâtel

Natascha Wey, co-présidente des Femmes socialistes suisses

Mandy Wunderli, Mummenschanz

Martha Zurita, psychologue, députée POP, NE

 

Les associations, groupes et collectifs qui ont lancé l’appel : Collectif R, Marche mondiale des femmes, Viol Secours

Les associations, groupes et collectifs qui soutiennent l’appel : Droit de rester Vaud, Solidarité Tattes, Les Indociles, Feminista, Solidarité sans frontières, Section de Genève – Ligue suisse des droits de l’homme

Advertisements

Une réponse à “APPEL D’ELLES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s