« Marine le Pen présidente ? Non ! Un sursaut s’impose ! »

Le Front national peut encore gagner l’élection présidentielle. Nous l’empêcherons de toutes nos forces. Son arrivée au pouvoir ferait courir un grave danger aux libertés. Car la Cinquième République donne des pouvoirs considérables au président. Malgré ses paroles trompeuses, Marine Le Pen propose une société où les privilèges des puissants sont préservés. Son projet xénophobe et raciste de « préférence nationale » détruirait les solidarités pour toutes celles et ceux qui vivent sur notre territoire. L’inégalité entre les êtres humains deviendrait la règle. Cela renforcerait la propagation de l’ultranationalisme violent en Europe. 

Rien n’est acquis : dans l’électorat radicalisé de Fillon, beaucoup se tourneront vers Le Pen. Même un pourcentage élevé dû à l’abstention lui offrirait une rampe de lancement pour la suite. Notre mobilisation est cruciale. Le peuple de France doit se lever pour dire : le Front national jamais !

Continuons le combat face à Macron

Nous le savons : l’ex-banquier Macron, chouchou des marchés financiers, n’a rien d’un « progressiste ». C’est lui l’inspirateur du Pacte d’austérité de 41 milliards d’euros annuels versés aux entreprises sans contrepartie. C’est lui qui généralise le travail du dimanche et fait rouler les cars Macron au mépris des transports publics écologiques. C’est lui l’inventeur avec Manuel Valls de la loi El Khomri rejetée en 2016.

Nous manifestons donc le 1er Mai avec les syndicats, pour les exigences démocratiques, écologiques et sociales. Et pour battre Le Pen.

Les gauches et l’écologie doivent se parler au plus vite ! 

Le rassemblement des vraies gauches était possible pour la présidentielle. Il n’a pas eu lieu. Cette erreur ne doit pas se renouveler.

Nous appelons à converger pour permettre l’élection d’une majorité de députés de gauche. Avec la vraie gauche, pas celle qui va à la soupe chez Macron ! Entre les électeurs et électrices de Jean-Luc Mélenchon, de Benoit Hamon, de Philippe Poutou et Nathalie Arthaud, avec EELV, Ensemble !, France Insoumise, la gauche du PS, le Parti de Gauche, le Parti communiste, Nouvelle Donne, République et socialisme, avec les forces syndicales, associatives et citoyennes, un mouvement unitaire et pluraliste peut se construire. Agissons tous ensemble au plus vite !

Signé : Appel des 100, des syndicalistes, des membres de Collectifs citoyens (Les Jours Heureux, Utopia), et de forces politiques (EELV, Ensemble !, Gauche démocratique et sociale, Nouvelle Donne, PCF, République et socialisme).

Télécharger l’appel en pdf

Publicités

Une réponse à “« Marine le Pen présidente ? Non ! Un sursaut s’impose ! »

  1. Quand il y a le feu au lac, on va chercher les syndicalistes considérés le reste du temps, quantité négligeable. On veut bien en être pour combattre ce poison qui a pénétré jusqu’aux hommes et aux femmes salariés qui n’ont rien à attendre du FN. Quand le FN a t’il soutenu, défendu la moindre revendication sociale, la moindre grève ? Aujourd’hui il veut se parer d’un vernis social ! Stop à la mystification !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s