Essais (mai 2017)

La démocratie en faillite ?

Un monde disparaît. Les destructions sont massives. Pas seulement économique ou sociales mais aussi politiques. Un champ de ruines qui ouvre la voie à des interrogations sur les formes de la démocratie, de société à créer. « Nuit debout » a participé de cette interrogation. Matthieu Niango, dans « La démocratie sans maîtres » dresse l’acte d’accusation des « professionnels de la politique » de plus en plus séparés de l’intérêt général, commun. L’auteur se sert de son expérience dans les cabinets ministériels pour illustrer son propos. Stimulant.

Matthieu Niango : La démocratie sans maîtres, Robert Laffont/Nouvelles mythologies.

Histoire versus identité.

L’insistance actuelle sur l’identité française portée par la droite et l’extrême droite conduit à la négation de l’Histoire. La réédition de la thèse de Suzanne Citron, « Le mythe national, l’histoire de France revisitée » apparaît comme une nécessité, malgré ses 30 ans d’âge. Dans sa préface de 2017, elle fait l’histoire de cette thèse. Elle rappelle qu’il faut distinguer État et Nation et que les « enchaînements de l’histoire nationale sont une mise en scène du 19e siècle » pour mettre en œuvre une démarche critique. Les ruptures sont une composante de l’Histoire. Le travail historique permet une lecture ouverte du présent riche de possibles.

Suzanne Citron : Le mythe national, Les Éditions de l’Atelier

(Sur ce livre, voir aussi : sujets-tabous-et-memoire-clotures/)

Nicolas Béniès

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s