Pourquoi un sentiment d’oppression monte-t-il dans nos sociétés ? Un réveil des consciences va-t-il avoir lieu ?

La tension semble grande en France et ailleurs. Les pouvoirs qui vacillent oppriment davantage et, comme certaines personnes qui abusent des autres, plutôt que de reconnaître leurs torts, ils accentuent leur emprise et, en passant, tolèrent ou favorisent envers leurs agents par trop zélés ou même déviants.

Alors, pour peu que les systèmes judiciaires, ou ceux qui les représentent fassent le jeu des pouvoirs en place, à la violence sociale, à la violence policière, vient s’ajouter l’enclume judiciaire..

Et c’est là que la société bascule, par pans entiers, vers le rejet d’une classe politique et d’élites, toutes entières occupées à conserver ou à partager en leurs seins les miettes d’un pouvoir…

Mais n’est-ce pas une illusion ? Tout pouvoir, toute oppression ont un fin. La question devient celle-ci ?

La prise de conscience qui est flagrante dès que l’on parle en tête à tête avec quelqu’un, même rencontré au hasard de la rue, peut-elle faire corps, nombre et masse ? Comment fédérer ces « énergies du désespoir » pour conduire ensemble à un renversement – si possible à un bouleversement pacifique et serein ? Ces petits rois et ces grands oppresseurs ne sont-ils pas déjà un peu nus ?

Déshabillons-les davantage et, quant à nous, montrons posément que notre Destin et l’Avenir sont tout simplement entre nos mains à nous… Des mains qui, de par le monde, construisent déjà non pas UNE alternative à l’« horreur économique » (Viviane Forrester) et au Bulldozer ultralibéral capable de nous faire avaler la fin de l’Histoire, l’ouverture des marchés, comme la manière manière d’établir des démocraties, de réduire la pauvreté et de faire régner les Droits de l’Homme…

Mille milliards de Tonnerre de Brest, ce ne sont là que fadaises, foutaises et Billevisées ! Qui est Dupe ? Vous ? Moi ? Lol ! Même ceux qui professent encore pareille vision du monde semblent pourrir sur place à l’énoncé de leurs mensonges éhontés.

Non, les alternatives sont toutes là, en marche, en place, aux quatre coins du monde, chez vous, en vous même.

Allez courage, osons, osons construire comme si rien ne pouvait désormais s’y opposer !

Il n’est pas pour cela besoin de modèle théorique, de système qui aurait ou qui pourrait ses preuves. Juxtaposons nos pratiques, si elles sont empreintes de partage, de dignité, de respect, de solidarité, de bienveillance et d’amour. Echangeons, ALLONS DE l’AVANT sans peur et sans reproche.

L’ennemi est d’abord en nous et c’est le manque de confiance en nous-même. Faisons nous confiance, entre nous, gens de peu ou d’un peu plus mais qui aspirons tous à un monde où le changement se mesurerait par la pratique au fil des jours, dès demain.

Cet « Autre Monde Possible »,nul besoin de le théoriser, de le conférer.

Réalisons-le puisqu’il est déjà là, aussi en nous…

Sinon quoi ? Laisser triompher les monstres de gramsci (« Le vieux monde se meurt, un nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur naissent les monstres »)..

Moi, je dis non, je dis qu’il faut voter, même blanc, même noir, pour ridiculiser une prétendue démocratie où l’Espace Public est grosso modo contrôlé par des Empires, petits et grands, qui ne reflètent en rien la réalité de nos vies et de nos désirs ! Montrons-nous qui nous sommes sans peut-être le savoir ? Des gens justes, honnêtes et bons, comme le dit Nazim Hikmet même de ceux dont la conscience n’est pas encore vaillante.

Allez, soyons tous les Printemps du Monde, arabe, africain, asiatique, américain, européen, océanien.

Les Jeunesses, mine de rien, nous supplient de générer à nouveau un peu d’ESPOIR…

Donnons la parole, prenons-là, investissons les Places Publiques de nos villages. Célébrons la Dignité retrouvée de nos élans, accueillons l’Etranger comme l’Invité d’une divinité possible. Il n’y a qu’un seul monde, qu’un seul Univers. Habitons le vraiment, donnons lui nos belles couleurs…

Patrice Adam Barrat

3 avril, matin d’errance et d’espoir..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s