Concerts (11)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/, concerts-8/, concerts-9/, concerts-10/

Entre jazz et rock

Jaco Pastorius (basse électrique), Birelli Lagrene (guitare électrique), Thomas Böröcz (batterie). Un trio à l’énergie et au fond de blues. Improvisations ou visite de standard « Satin Doll ». Des cordes pour séduire…

CD Jaco Pastorius : Live in Italy & Honestly, enregistré en mars 1986, Jazzpoint recors

Live at Birdland Neuburg

En ouverture, « Lennie’s » du saxophoniste alto. Séduction et entrelacs, saxophone et trompette. Lee Konitz (saxophone alto), Kenny Wheeler (trompette, bugle), Frank Wunsch (piano), Gunnar Plümer (contrebasse). Un quartet sans batterie. Une musique qui ondule, se répand, des interventions solides (j’ai été séduit notamment par l’archet de Gunnar Plümer), des musiciens en attentif accord. Un beau concert.

Lire la note détaillée de Nicolas Béniès : rattrapage-2016-encore-sur-quelques-cd-de-jazz/

Cd Lee Konitz – Kenny Wheeler Quartet : Olden Times, enregistré en décembre 1999, Double Moon Records

Live at Jazz Unité

Accompagné de Jerry Byrd (piano), Rael Wesley Grant (basse électrique), Steve Ellington (batterie), le multi-instrumentiste Sam Rivers (saxophones soprano et ténor, flute, piano et voix). Je souligne les solos à la flute.

Cd Sam Rivers Quartet : Crosscurrent, enregistré en avril 1981, Futura Marge 2009

Live at the Jazzfestival Schaffhausen

Poésie et histoire. Tout un pan du jazz exploré par les trois musiciennes. Irene Schweizer (piano), Maggie Nicols (voix), Joelle Leandre (contrebasse). Inventions, dialogues, tourbillons musicaux, onomatopées, blues, boogie…

Un concert exceptionnel. Trois très grandes musiciennes.

CD Les Diaboliques : Live at The Rhinefalls, enregistré en mai 1997, Intakt 2000

Live at Jazzwerkstatt Peitz

Au saxophone ténor, Charles Gayles participe de l’aventure des grands ténors comme Albert Ayler ou John Coltrane. Je suis beaucoup plus réservé sur ses interventions au piano. Que dire, une fois de plus de cette magnifique rythmique composée de William Parker (contrebasse) et de Hamid Drake (batterie). Ces deux musiciens, parcourant bien des allées du jazz, procurent une grande joie.

Cd Charles Gayles / William Parker / Hamid Drake : Live at Jazzwerkstatt Peitz, enregistré en mai 204, Jazzwerkstatt 2015

Live at Sweet Basil

Pour une fois, un livret assez copieux et en français. Le saxophoniste parle, entre autres de ses voyages, de ses villes et de musiques.

Un concert au rythme haletant. Un morceau dédié à Cecil Taylor, je souligne les interventions du pianiste Curtis Clark. Trois autres musiciens doivent être particulièrement salués, Charles Tyler (Saxophone alto et baryton, voix), Roy Campbell (trompette) et Wilber Morris (contrebasse). Ils sont accompagnés de John Betsch (batterie) et Richard Dunbar (cor).

Les ensembles de cuivres, les solos des différents instrumentistes, les échanges et une folie propre aux libres déchainements sonores.

Cd Charles Tyler ensemble : Live at Sweet Basil vol 1, enregistré en mars 1984, Bleu Regard 2006

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s