Muriel et la tirelire

Après Perrette et le pot au lait de Jean de La Fontaine, vous ferez connaissance avec Muriel et la tirelire. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une fable, il y a là aussi une morale. 

Vous connaissez tous ce petit objet familier, la tirelire, ce petit récipient où l’on accumule la menue monnaie. Il est le plus souvent en forme de cochon, en céramique ou en porcelaine, avec une fente sur le dessus. Utilisée pour inculquer le sens de l’épargne aux enfants, car il leur faut la casser pour pouvoir dépenser l’argent – on casse plus joyeusement sa tirelire que sa pipe – ce qui, c’est très éducatif, les oblige ainsi à justifier leur décision.

(Pour les grandes personnes, le terme utilisé est plutôt celui de bas de laine. L’expression puise ses origines dans les habitudes des paysans des siècles derniers qui gardaient leurs économies dans un bas de laine, à l’abri de toute insécurité, car, déjà, ils n’avaient qu’une confiance toute relative dans le système bancaire de leur époque. Aujourd’hui, utilisé au sens figuré, le bas de laine est une quantité d’argent dissimulée à son entourage.)

Mais revenons en à la tirelire. C’est de la tirelire de Muriel Pénicaud, notre Ministre du Travail et du Dialogue Social, dont nous vous parlerons aujourd’hui.

Ministre du Travail ! Comment devient-on Ministre du Travail ? De façon générale, l’obtention d’un maroquin ministériel, nous éviterons le terme trop connoté de portefeuille, ne requiert ni inclusivement, ni exclusivement, quelque compétence ou qualification particulière. On peut indifféremment être malade ou en bonne santé et Ministre de la Santé ; Ministre de la Justice et repris de justesse ; en charge de l’Instruction Publique et manquer totalement d’éducation. En l’occurrence, quant au choix de qui sera affecté et de l’affectation, seul importe, et c’est bien normal, le bon vouloir du Prince.

Aurait-il décelé chez elle quelque vertu secrète ? C’est ainsi que Muriel Pénicaud, ni malade, ni reprise de justesse, ni manquant d’éducation, tout simplement actionnaire, cela parut suffisant et non rédhibitoire, c’est ainsi que Muriel Pénicaud devint Ministre du Travail.

Actionnaire ! La belle affaire ! La langue française a ses mystères. Nous vous en soumettrons un. Un factionnaire est en faction ; un missionnaire est en mission ; un fonctionnaire, la plupart du temps, est en fonction ; nous parlons d’un coreligionnaire pour dire qu’il est en religion, la même que la nôtre ; un permissionnaire est en permission ; et naturellement, le jeune pensionnaire que vous fûtes adolescent était en pension.

Mais voyez-vous, un actionnaire n’est pas en action. D’autres le sont pour lui.

Amis petits épargnants soucieux de leurs vieux jours et qui, par le fruit de leur travail, ont acquis quelques actions Eurotunnel, ne prenez pas la mouche !

Quand nous parlons d’actionnaires, nous ne parlons pas de ces braves gens qui, le plafond de leur livret A atteint, se sont risqués à l’achat de quelques coupons, affectueusement conseillés par un cadre bancaire soucieux d’en recevoir commission ; ni de ces modestes salariés auxquels, en échange de leur discrétion quant à la revendication salariale, on octroie quelques titres de leur entreprise. N’en sont-ils pas ainsi quelque peu propriétaires et donc plus enclins à y travailler dans la joie ?

Nous ne parlons pas non plus de ces invisibles et impalpables mais bien réels actionnaires institutionnels, banques, compagnies d’assurance, fonds de pension, fonds communs de placement et autres SICAV, dont l’évocation vous laissera songeurs et perplexes. Ils n’ont pas de visage. Du moins le prétendait l’homme du Bourget.

Parlons plutôt, car ils et elles ont un visage, de tout ce peuple affairiste et attaché au service politique, économique et médiatique de l’Oligarchie. Ils et elles sont tous actionnaires.

Muriel Pénicaud en fait partie. Le rapport financier annuel 2013 de la multinationale Danone indique que Muriel Pénicaud a réalisé plus d’1 million d’euros de plus values boursières en Avril 2013, en une seule journée, vendant ses 55 000 « actions » Danone acquises 34 € l’unité quelque temps auparavant, au cours du marché du jour, 58 € l’unité.

Et d’où provenait cette brutale montée des cours ? De l’annonce d’un plan « social » de suppression de 900 emplois, plan élaboré et mis en place par la Directrice Générale des Ressources Humaines (DGRH) du groupe et du moment, la même Muriel Pénicaud.

Il serait injuste de certifier que ce serait précisément ces talents d’acrobate et trapéziste actionnarial qui valent aujourd’hui à Muriel l’attribution de son maroquin, évitons derechef le mot de portefeuille, maroquin de Ministre du Travail et du Dialogue Social. Encore que le soupçon pourrait avoir quelque fondement.

« Notre modèle social n’est plus adapté à notre temps » a déclaré Muriel il y a quelques jours au Figaro. Serait-elle missionnée, enfin missionnaire et non plus seulement actionnaire, pour détricoter, après avoir boursicoté, détricoter la grande œuvre de son prédécesseur, il y a 70 ans, Ambroise Croizat, Ministre du Travail à la Libération ? À vrai dire, leurs profils sont un peu dissemblables. 

Apprenti métallurgiste en usine dès l’âge de 13 ans, devenu après avoir suivi les cours du soir, ouvrier ajusteur-outilleur, dirigeant syndical et résistant, Ambroise Croizat fut nommé Ministre du Travail par le général De Gaulle en 1945. Il occupa cette fonction jusqu’en 1947. C’est à ce poste qu’il dirigea la mise en place de ce qui fait encore, plus de 70 ans après, l’armature de notre système de protection sociale (sécurité sociale, système de retraites, allocations familiales) et de droit du travail, avec les comités d’entreprise, la médecine du travail et la législation prud’homale.

Jean Casanova

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s