Trio : sans piano (12)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Trio : sans piano, Trio : sans piano (2), Trio : sans piano (3), Trio : sans piano (4), Trio : sans piano (5), trio-sans-piano-6/, trio-sans-piano-7/, trio-sans-piano-8/, trio-sans-piano-9/, trio-sans-piano-10/, trio-sans-piano-11/

Un guitariste virtuose, Attila Zoller, un « accompagnement » par Ron Carter à la contrebasse et Joe Chambers à la batterie. Au final un disque animé d’un souffle rythmique impressionnant. Un trio un peu magique.

Cd Attila Zoller : Common cause, enregistré en mai 1979, Enja

Un trio somptueux. Pierre Perchaud (guitares électrique et acoustique, clavier sur un morceau), Nicolas Moreaux (contrebasse), Jorge Rossy (batterie). Le charme d’une esthétique qui ne verse jamais ni dans la virtuosité ni dans la frivolité. Une belle surprise dès la première écoute. Et prendre le temps de savourer cette complémentarité assez rare…

Cd FOX, enregistré février 2015, Jazz and People 2016

Le charme de la voix et des cordes

Un vrai trio (pas une voix accompagnée) composé de Jay Clayton (voix), Jack Wilkins (guitare) et Jay Anderson (contrebasse). Une voix et des variations sur cordes.

Cd Jay Clayton : in and out of love, enregistré en août 2007, Sunnyside 2010

Jakob Bro (guitare), Thomas Morgan (contrebasse) et Joey Baron (batterie) proposent une musique très mélodique, une succession de vagues sonores où chaque musicien développe comme par touches colorées. L’auditeur et l’auditrice peuvent préférer des vagues plus agitées, le son des tempêtes ou les écumes… Au calme des certains courants, elle et il trouveront cependant bien des beautés.

Cd Jakob Bro : Streams, enregistré en novembre 2015, ECM 2016

Emmené par la rythmique précise du batteur Gard Nilssen, ce trio composé avec Petter Eldh (contrebasse) et André Roligheten (saxophones ténor et soprano) se distingue par les envolées du saxophoniste dans les espaces créés par ses complices. Une musique aux accents de résistance à l’air du temps.

Cd Gard Nilssen’s Acoustic Unity : Firehouse, enregistré en juin 2014, Clean Feed 2015

Si certains morceaux peuvent prendre place dans la rubrique « musique de chambre », d’autres sont clairement dans l’esprit du jazz. Mais qu’importent ces catégories, surtout en regard du plaisir de l’écoute.

Louis Sclavis (clarinette et clarinette basse), Dominique Pifarély (violon) Vincent Courtois (violoncelle).

Entremêlements, dialogues, trialogues, beauté des timbres et des enchaînements. De véritables variations où chaque instrumentiste peut décline sa partition. Je souligne le violoncelle central de Vincent Courtois, les timbres des clarinettes et cet présence particulière des cordes du violon…

Cd Louis Sclavis – Dominique Pifarély – Vincent Courtois : Asian Fields Variations, enregistré en septembre 2015, ECM 2017

Les volutes de la guitare dans un trio aux rythmes assumés. Federico Casagrande (guitares acoustique et électrique), Joe Sanders (contrebasse), Ziv Ravitz (batterie). Pas de virtuosité gratuite mais bien les sons d’un échange permanent et ces petites touches de couleur qui font le charme…

Cd Federico Casagrande : Fast Forward, enregistré en novembre 2016, Cam Jazz 2017

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s