Déployer largement des alternatives et viser la sortie des pesticides

Une petite brochure de 16 pages dont le thème principal est la question urgente de la sortie des pesticides.

La confédération paysanne aborde, entre autres, la fuite en avant productiviste depuis plus de 50 ans, la non prise en compte des coûts réels des pratiques « ruineuses pour la collectivité en matière de dépollution, de santé publique, ou de traitement du chômage », la concurrence et la course à la compétitivité, la responsabilisation individualisée, « D’une manière générale, ce qui relève de la « responsabilité individuelle » des paysan.ne.s dans le problème des pesticides correspond à l’ensemble des évolutions de pratiques réalisables sur leur ferme sans compromettre l’obtention d’un revenu décent », la Politique Agricole Commune (PAC) et les mesures agro-environnementales, l’approche en terme d’optimisation technique « sans remise en cause du système agricole productiviste », les impacts sur le voisinage et les riverain-e-s…

Les auteur-e-s insistent sur la contamination généralisée, l’imprégnation de la population, les effets hautement toxiques pour les êtres humains, « les pesticides affectent toute la biosphère car ils sont persistants, non-sélectifs et volatils », les droits que s’octroie unilatéralement l’industrie chimique, l’absence de fondement scientifique de la notion de « Dose Journalière Admissible » (DJA), les données des firmes couvertes par le secret industriel, les perturbateurs endocriniens, le glyphosate…

Elles et ils soulignent que des alternatives existent à quasiment tous les usages de pesticides, mais que ces techniques sont plus coûteuses pour les paysan-ne-s – car nécessitant plus de main d’oeuvre…

Agriculture paysanne comme projet politique, fausse solution des OGM, préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP), bio-contrôle…

« Pour permettre de déployer largement des alternatives et viser la sortie des pesticides, nous réclamons:

  • la fin des accords de libre-échange et la mise en place d’une politique agricole et alimentaire (PAAC) qui assure un revenu aux paysan.ne.s et soutient le développement d’une agriculture sans pesticides ;
  • l’interdiction immédiate des produits les plus toxiques: cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques (CMR) et perturbateurs endocriniens (PE). Ces interdictions doivent êtres couplées à l’interdiction aux frontières de produits traités avec ces mêmes pesticides ;
  • la remise au cœur de l’enseignement agricole et de la recherche du projet de réduction d’usage des pesticides. »

.

Télécharger la brochure en Pdf : conf paysanne sortir pesticide

.

Confédération paysanne : Sortir des pesticides !

Soutenir les paysan.ne.s, réguler les productions, déployer les alternatives

http://www.confederationpaysanne.fr

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s