Faites progresser l’égalité femmes·hommes dans votre manière d’écrire

En attendant de lire le Manuel de grammaire non sexiste et inclusive : Le masculin de l’emporte plus ! de Michaël Lessard et Suzanne Zaccour, Coédition M éditeur (Québec) et Editions Syllepse (Paris), http://m-editeur.info/grammaire-non-sexiste-de-la-langue-francaise/ et https://www.syllepse.net/lng_FR_srub_62_iprod_716-manuel-de-grammaire-non-sexiste-et-inclusive.html

un petit fascicule publié par Mots-cles à télécharger : Manuel d’écriture inclusive : http://www.motscles.net/ecriture-inclusive/

Le discours est aussi « le lieu de l’influence », il « condense ainsi les transformations en cours d’une société : il les reflète certes, mais les configure également ». L’écriture inclusive (« ensemble des attentions graphiques et syntaxiques ») permet d’« assurer une égalité de représentation des deux sexes ». Il convient donc d’engager un véritable travail sur les mots et la grammaire pour en terminer avec la masculinisation de la langue française voulue et appliquée par l’Académie française.

Trois conventions d’écriture inclusives sont développées :

  • Accorder en genre les noms de fonctions, grades, métiers et titres

  • User du féminin et du masculin, que ce soit par l ‘énumération par ordre alphabétique, l’usage d’un point milieu, ou le recours aux termes épicènes

  • Ne plus employer les antonomases du nom commun « Femme » et « Homme »

Pour que les femmes ne soient plus effacées « discursivement »…

.

En complément possible :

« Nous n’enseignerons plus que  » le masculin l’emporte sur le féminin » » – et la Pétition, nous-nenseignerons-plus-que-le-masculin-lemporte-sur-le-feminin-et-la-petition/

Que l’Académie tienne sa langue, pas la nôtre, que-lacademie-tienne-sa-langue-pas-la-notre/

Appliquons la règle de proximité, pour que le masculin ne l’emporte plus sur le féminin ! : appliquons-la-regle-de-proximite-pour-que-le-masculin-ne-lemporte-plus-sur-le-feminin/

Éliane Viennot : « Mme le président » : l’Académie persiste et signe… mollement mme-le-president-lacademie-persiste-et-signe-mollement/

L’Académie contre la langue française. Le dossier « féminisation »

Ouvrage publié sous la direction d’Eliane Viennot, faire-entendre-donc-comprendre-que-les-femmes-existent/

Katy Barasc, Michèle Causse : requiem pour il et elle se-nommer-sans-renoncer-a-sa-posture-singuliere-et-sans-pour-autant-la-figer-en-essence-normative/

.

Dirigé par Raphaël Haddad : Manuel d’écriture inclusive

Faites progresser l’égalité femmes·hommes dans votre manière d’écrire

Mots-cles, Paris 2017, 20 pages

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s