Des enregistrements en 2001

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques regroupés par année d’enregistrement, ici 2001, au hasard de ré-écoutes récentes.

Un quintet entraîné par Dave Holland à la contrebasse. Duo, trio, quartet et quintet, de multiples configurations possibles sont utilisées par les cinq instrumentistes dans les 9 pièces de ce double disque. Une expression collective plongeant dans le blues et incorporant bien des expressions crées depuis les années 60. Allégresse et modernité, improvisions jamais gratuites, sons mordants, présence assez poétique du vibraphone, trombone et saxophones débridés, efficacité du drumming, sans oublier la contrebasse, etc…

Chris Potter aux saxophones, Robin Eubanks au trombone, Steve Nelson au vibraphone et Billy Kilson à la batterie.

Une musique aux timbres colorés. Des combinaisons sonores peu habituelles.

2Cd Dave Holland Quintet : Extended play. Live At Birdland, enregistré en novembre 2001, ECM 2003

Un quartet de format « classique », Gebhard Ullmann (clarinette basse, saxophones soprano et ténor), Michael Jefry Stevens (piano), Joe Fonda (contrebasse) et Han Bennink (batterie). Des pièces le plus souvent mélodiques à commencer par un amusant « Parlami Di Me » d’après Nino Rota ou le final « Song For My Mother ».

Et pourtant derrière la mélodie, des agencements décalés, de petits grains de surprise, des écarts de conduite, de petits souffles plus aventureux, que les musiciens exprimeront plus ouvertement en début de « Improvisation n°2 ».

Une musique apaisée « Quiet », mais cependant troublée et troublante.

Cd Conférence call : Variations on a master plan, enregistré en mars 2001, Leo records 2003

La guerre du Vietnam, les protestations et les manifestations à travers le monde contre l’intervention étasunienne, le soutien à la lutte, la participation des musicien-ne-s. Ho Chi Minh, les tunnels, l’offensive du Tet, le Mékong…

Ici autour d’un quartet composé de Billy Bang (violon et composition), John Hicks (piano), Curtis Lundy (contrebasse) et Michael Carvin (batterie), suivant les morceaux : Ted Daniels (trompette), Frank Lowe (saxophone ténor), Sonny Fortune (flute), Ron Brown (percussions) Butch Morris.

Je souligne particulièrement la place du violon et sur certaines pièces de la trompette.

Cd Billy Bang : Vietnam the aftermath, enregistré en avril 2001, Justin Records

Des pièces écrites par Ornette Coleman, Anthony Braxton, Cecil Taylor, Joe McPhee, Sun Ra, Eric Dolphy, Archie Shepp, Carla Bley, FrankWright, Jimmy Giuffre, Julius Hemphill, Don Cherry.

Jeb Bishop (Trombone), Kent Kessler (contrebasse), Tim Mulvenna (batterie), Dave Rempis (saxophones alto et ténor), Ken Vandermark (saxophone ténor, B clarinette, clarinette basse)

Retour sur ce passé si proche. Un peu trop de retenue cependant.

Double Cd The Vandermark 5 : Free Jazz Classics vols. 1 & 2, enregistré au printemps 2001, Atavistic

Des lectures ludiques ou déchirantes de pièces connues de blues.

Aki Takase (piano), Rudi Mahall (clarinette basse), Fred Smith (guitare), Nils Wogram (trombone), Paul Lovens (batterie).

Je souligne les interventions du trombone, les accents quelques fois très free, les élans donnés par la pianiste, l’esprit du blues…

Cd Aki Takase : St. Louis Blues, enregistré en juillet 2001, Enja Records

Une rythmique intégrant un tuba, les cordes complémentaires de la guitare de l’oud et du violoncelle, des dialogues et des solos, et bien sur, un flutiste altiste d’exception.

Un ensemble composé d’Henry Threadgill (composition, saxophone alto, flute), Liberty Ellman (guitare acoustique), Tarik Benbrahim (oud), Jose Davila (tuba), Dana Leong (violoncelle), Dafnis Prieto (batterie).

Un musicien trop négligé aux temps des faiseurs de factices virtuosités.

Un choc musical.

Cd Henry Threadgill’s Zooid : Up Popper The Two Lips, enregistré en avril 2001, Pi record

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s