Les violences faites aux femmes ne sont pas des faits isolés

Sabine Panet, dans son éditorial, « Qu’il faisait beau DU TRAIN », parle de ce que nous faisons dans les transports, « Réfléchir ou, à l’inverse, renoncer, laisser nos pensées se dérouler en ruban, au fils des rails », de musique, d’« Un courant de braise à l’ouverture des portes », de quiétude…

.

Dossier : Elections communales. Prendre le pouvoir au-delà des urnes.

La faible représentation des femmes chez les bourgmestres, dans les collèges communaux, dans les fonctions d’échevin·e… Les interpellations citoyennes, prendre en compte les expériences et les réalités des femmes dans les politiques communales, le sexe des espaces, « Les femmes ont très peu d’emprise spatiale sur la ville », la ville pensée et aménagée pour les hommes…

« Le temps des femmes et des hommes se décompose de manière différentes et inégale », penser la temporalité dans la ville implique de prendre en compte le temps des femmes. Les rues, les écoles, les monuments, les noms d’hommes et l’invisibilisation organisée des femmes. Les toilettes publiques souvent réduites à des urinoirs pour hommes, les rues déblayées avant les trottoirs, le genre et les marchés publics, le manque d’infrastructure…

En complément possible :

Une enquête d’Arnaud Alessandrin, Laetitia César-Franquet et Johanna Dagon : Femmes et déplacementsconstruction-sociale-de-la-peur-des-violences-et-division-socio-sexuee-de-lespace/

Yves Raibaud : La ville faite par et pour les hommespetite-cartographie-du-sexisme-de-et-dans-lespace-urbain/

Travail genre et sociétés n° 33 / 2015 : Le genre, la villeau-prisme-du-genre-des-usages-de-la-ville-et-des-impacts-de-lausterite/

Marylène Lieber : Genre, violences et espaces publics. La vulnérabilité des femmes en questionrappels-a-lordre-sexue/

Les femmes dans la ville dans axelle 175, une-continuite-despaces-ou-les-hommes-font-valoir-leur-loi/

Parmi les autres textes publiés, je signale notamment :

  • Dans l’oeil d’Axelle En Argentine, les filles font la révolution. Les droits des femmes, le droit à l’avortement, les foulards verts, un grand « lâcher de soutiens-gorge »… En complément possible, Alerta feminista y guarichas cósmikas. Rassemblement niunamenos. Pañuelazo pour le droit à l’avortementalerta-feminista-y-guarichas-cosmikas-rassemblement-niunamenos-panuelazo-pour-le-droit-a-lavortement/

  • Terrorisme anti-femmes. Canada et « INvolountary CElibate », les « incels ». En complément possible, Zoe Williams : « De la haine à l’état brut » : ce pour quoi le mouvement des « InCel » cible et terrorise les femmesde-la-haine-a-letat-brut%E2%80%89-ce-pour-quoi-le-mouvement-des-%E2%80%89incel%E2%80%89-cible-et-terrorise-les-femmes/

  • Violences faites aux femmes : en Belgique, la police ne joue pas son rôle. Pas de reconnaissance légitime aux victimes, refus d’intervenir, réduction d’un problème structurel à des arrangements privés, « il faut considérer les violences faites aux femmes comme une responsabilité collective, et non plus comme des faits isolés, renvoyés aux responsabilités individuelles, pour concrétiser enfin des engagements politiques et budgétaires cohérents et conséquents ».

  • Au nom de la liberté. Laisser les femmes tranquilles, un foulard instrumentalisé et/ou essentialisé, la défense de la liberté de choix des femmes, « le porter et ne pas le porter, même combat, à condition que ce soit la femme qui décide, pour des raisons dont elle n’a pas à se justifier ».

  • Des femmes sur le Mont Athos. L’appropriation sexiste d’un territoire et un apartheid subventionné par les fonds européens, un statut spécial d’autonomie au sein de la Grèce, l’église orthodoxe et les lois sur le genre, un communautarisme exclusif et excluant, la haine des femmes et le refus de l’égalité…

  • Femmes et Graffiti. Des rebelles et des marginales.

  • Altruisme, le vrai du faux. Que signifie l’altruisme dans une société qui repose, entre autres, sur des inégalités économiques entre les sexes ? La construction de l’altruisme individuel et le détricotage de la solidarité collective…

  • Résistance Radio et Mélissa Laveaux.

  • Helen Keller. « Il est temps de replacer le « manquement » du coté de la société, incapable de s’adapter à la diversité des individus qui la composent ».

  • et toujours de riches rubriques : culture et informations internationales.

Un journal de nos amies belges à faire connaître.

Axell210, juin 2018, http://www.axellemag.be

Didier Epsztajn

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.