Hommages (8)

Voir aussi : hommages/, hommages-2/, hommages-3/, hommages-4/, hommages-5/hommages-6/,hommages-7/

Les tableaux d’un exposition de Modest Mussorgsky ont inspiré Maurice Ravel – qui en a fait une superbe orchestration pour orchestre, et beaucoup plus tard le groupe de rock Emerson, Lake & Palmer.

La lecture que proposent Dave Liebman (soprano saxophone) et Kristjan Randalu mérite une oreille attentive. Cette transcription construite ouverte par le pianiste permet des moments d’improvisation. Les changements de rythme et de profondeur du pianiste se combinent aux accents lumineux du grand sopraniste. Nous n’en avons pas fini avec cette exposition…

Cd Dave Liebman – Kristjan Randalu : Mussorgsky Pictures Revisited, enregistré en avril 2019, BMC 2020

Éléments de discographie possible :

Au piano, Benno Moiseiwitsch (1945), Vladimir Horowitz (1951), Ivo Pogorelich (1997)…

Version orchestrale, direction Arturo Toscanini (1951), Karel Ancerl (1968)…


Edith Piaf

Femmage ne veut pas dire absence de recul. La mémoire célébrée nécessite une certaine irrévérence…

Christian Rollet (batterie, voix), Maurice Merle (saxophones alto et soprano, voix), Jean Paul Autin (saxophones alto et sopranino, clarinette basse), Jean Bolcato (contrebasse, voix).

Reprendre certaines chansons nécessite de prendre des risques, d’inventer pour rester fidèle, de dessiner un nouveau paysage pour évoquer et la voix et la personne – incarnation d’un être et d’un chanter inoubliables…

Cd Workshop de Lyon : Les chants d’Edith, enregistré en avril 2001


Bela Bartok

La Transylvanie, Bela Bartók et ses compositions, des rythmes folkloriques et de la musique de danse, des ballades tristes, le piano percutant, les solos aux soprano ou à la clarinette, les cordes de l’alto…

Lucian Ban (piano), John Surman (saxophones baryton et soprano, clarinette basse), Mat Maneri (alto) nous propose un voyage sonore dans le temps et l’espace. Mélancolie, souvenirs et projections vers d’autres demains…

Cd Lucian Ban, John Surman, Mat Maneri : The Bela Bartok Field Recordings, enregistré en novembre 2008, Sunnyside


Jimmy Giuffre

Le disque s’ouvre et se referme par une compositions de Jimmy Giuffre. Trois autres de ses morceaux seront aussi revisités.

Un trio avec Joe McPhee (saxophone soprano, valve trombone), André Jaume (saxophone ténor, clarinette basse), Raymond Boni (guitares).

L’entente des musiciens se manifeste aussi bien dans les duo des souffleurs que dans leurs dialogues avec les guitares. Il y ici une alchimie sonore bien dans l’esprit de Jimmy Giuffre.

Un disque à écouter et réécouter…

Cd Joe McPhee Trio : Impressions of Jimmy Giuffre, enregistré en avril 1991, CELP


Jean Sébastien Bach

Qu’importe ce que pourront dire les « puristes », ce duo formé par Thomas Enhco (piano) et Vassilena Serafimova (marimba) propose un temps musical où se mêlent histoires et improvisations, sonorités nouvelles et trames anciennes, occident et orient. Décidément Jean Sébastien Bach inspire toujours de contemporains voyages musicaux à « la frontière entre transcription, arrangement et recomposition »…

Cd Thomas Enhco & Vassilena Serafimova : Bach Mirror, enregistré en juin 2020, Sony Music 2021


Django

Une projection musicale aux temps contemporains. Rez Abbasi (guitares), Neil Alexander (orgue, électroniques, synthétiseurs), Michel Sarin (batterie). Je souligne l’usage décalé des instruments utilisés et les sonorités ainsi produites. Des interprétations « alternatives » qui ne plairont pas à toustes…

Cd Rez Abbasi : Django-shift, enregistré en février 2019, Whirlwind Recordings 2020


Cole Porter

Un trio sans rythmique, juste le violon alto de Frédéric Eymard, le piano de João Paulo et le hautbois de Jean-Luc Fillon (qui utilise aussi le hautbois d’amour et le cor anglais). Des chansons, des ritournelles, la présence d’un compositeur…

Cd Oboman plays Cole Porter : Begin the Night, enregistré en juillet 2013, Soupir éditions 2014


The music of Marion Brown

Un relecture créole de compositions d’un saxophoniste « free ». Jonathon Jurion (piano), Michel Alibo(contrebasse), Arnaud Dolmen (batterie), Jowee Omicil (saxophones ténor et soprano), Josiah Woodson(trompette), Olivier Juste (ka drum).

Le Temps Fou est le titre d’une musique de film écrite par Marion Brown pour Marcel Camus en 1969 (le film portera un autre nom et la musique sera d’un autre compositeur).

Je souligne particulièrement la place du trio formé par Jonathon Jurion, Michel Alibo et Arnaud Dolmen. Des musiciens à suivre…

Cd Jonathan Jurion : Le temps fou, enregistré en janvier 2019, Komos


Dizzy Gillepsie

Des variations et des clins d’oeil, Dizzy gillespie at zero atmosphere, un raffinement certain.

Dave Douglas (trompette), Dave Adewumi (trompette), Matt Stevens (guitare), Fabian Almazan (piano), Carmen Rothwell (contrebasse), Joey Baron (batterie)

Un album bien construit. Dommage cependant que Dave Douglas n’intègre pas les escarpements risquées, l’ironique « folie » musicale de Dizzy Gillepsie.

Cd Dave Douglas : Dizzy Atmosphere. Enregistré en septembre 2019, Greenleaf Music 2020

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :