Trio : sans piano (18)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Trio : sans piano, Trio : sans piano (2), Trio : sans piano (3), Trio : sans piano (4), Trio : sans piano (5), trio-sans-piano-6/, trio-sans-piano-7/, trio-sans-piano-8/, trio-sans-piano-9/, trio-sans-piano-10/,trio-sans-piano-11/, trio-sans-piano-12/, trio-sans-piano-13/trio-sans-piano-14/, trio-sans-piano-15/, trio-sans-piano-16/, trio-sans-piano-17/

Un trio composé de Karsten Hochapfel (guitare, guitare portugaise), Antoine Viard (saxophone alto), Benjamin Sanz (batterie). Les musiciens ont choisi des formats plutôt courts, des compositions où la mélodie domine. Des douces ballades, des pièces au rythme plus enlevé. J’ai particulièrement apprécié les arabesque dessinées par le guitariste.

Un trio bien singulier à découvrir…

Cd [Uns], enregistré en janvier 2021, Mirr 2021


Comme une évidence musicale. Eric Séva (Saxophones ténor et soprano), Kévin Reveyrand (Basse), Jean-Luc Di Fraya (batterie, cajon, percussions, voix). Le jeu ensemble, les improvisations, les partages, les ponts entre les cultures ou les voyages…

Lire la note de Nicolas Béniès : du-cote-du-jazz-juillet-2021-b/

Cd Eric Séva Triple Roots : Résonances, Laborie 2021


Une atmosphère planante. Une délicatesse sonore au service d’une musicalité exigeante. Jakob Bro (guitare), Arve Henriksen (trompette, trompette piccolo), Jorge Rossy (batterie). Comme pour les précédents disques du guitariste, l’écoute demande une certaine attention. Le plaisir d’un beau trio…

Cd Jakob Bro : Uma Elmo, enregistré en aout/septembre 2020, ECM 2021


Entre flamenco et jazz

Un trio composé de Diego Lubrano (guitare flamenca et guitare électrique), Bernard Menu (basse) et Adrien Spica (percussions)

Un périple musical ouvert sur des horizons proches et lointains…

Cd Diego Lubrano : El Vuelo, 2021, https://www.diegolubrano.com


Un disque du coté de effervescence, de l’ironie, de l’humour, de la facétie, de la poésie sonore. Ce trio composé de Michel Massot (tuba, trombone), Laurent Dehors (clarinettes, saxophones), Michel Debrulle (batterie, percussions) nous construit mille aventures imaginaires pleines de gaité. Un grand éclat de rire à la face maussade de certains jours. Allez resservez-vous un grand verre…

Cd Trio grande : trois mousquetaires, enregistré en aout 2016, De Werf


Un assemblage peu habituel. Un saxophoniste (soprano, alto, ténor) – Baptiste Boiron -, un contrebassiste – Bruno Chevillon -, et un saxophoniste basse – Frédéric Gastard. Des références au cinéma, une musique de la nuit (Nicolas Dourlhès dans sa présentation de l’album) avec des réminiscences d’Anthony Braxton ou de Steve Lacy, une invitation à l’écoute sensible.

Chaque écoute révèle, derrière des douceurs, des trouvailles musicales, des improvisations situées dans la construction des espaces sonores…

Double cd Baptise Boiron : , enregistré en février 2021, Ayler records


Deux trios animés par le batteur percussionniste Alain Soler. Le premier en studio avec André Jaume (clarinette basse) et Larry Schneider (saxophones). Le second en concert avec Lionel d’Hauenens (basse électrique) et Larry Schneider (saxophones).

Deux investissements différents de l’espace sonore, à travers des improvisations, des standards ou des compositions du batteur. Deux versants complémentaires des saveurs de la poésie et de la liberté.

Double cd Alain Soler : « A beautiful love is all you need », enregistré en juin 2002, Celp


Un trio étonnant par son instrumentation et ses sonorités. Nils Wogram (trombone), Henning Sieverts (contrebasse, violoncelle), Ronny Graupe (guitare). Le mariage des instruments à cordes et du trombone donne une couleur à la fois sombre et lumineuse…

Cd Henning Sieverts Symmethree : Aerea, enregistré en septembre 2016, Pirouet 2018


Voici un disque qui rompt avec l’ordinaire, tant par son instrumentation que par les émotions qu’il suscite. Clément Janinet (violon), Élodie Pasquier (clarinettes), Bruno Ducret (violoncelle). A partir de mélodies qui peuvent être qualifiées de minimalistes, les muscien·nes construisent un environnement plus qu’attachant. N’ayez pas peur de ces cimes…

Cd Clément Janinet : La litanie des cimes, Gigantonium 2021

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :