Consolider la réalisation, l’affirmation et l’avancée des droits des paysan·nes

Promo-Poster-IG-FR-6-1024x1024

Le 17 décembre 2021, nous fêtons le troisième anniversaire de la reconnaissance internationale des droits humains des paysan·nes et autres personnes vivant en milieu rural. Le 17 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales.

La situation actuelle est certainement peu réjouissante. Les grosses entreprises continuent de bafouer les droits des paysan·nes et des autres personnes vivant en milieu rural et de criminaliser toute forme de défense et de protection de ces droits. En l’espace d’un an, les multinationales de l’agrobusiness ont frayé un chemin considérable à leurs fausses solutions et à leurs réformes big tech dans le domaine de l’agriculture, malgré l’aggravation de la pandémie de COVID et de la crise climatique. Main dans la main avec le Secrétaire général des Nations Unies, le Forum économique mondial et la méga-philanthropie, le secteur privé a soutenu des récits commerciaux par le biais de processus pas si inclusifs, et qui ont culminé lors du Sommet sur les systèmes alimentaires (UNFSS) en septembre. Les résultats du Sommet tentent de façonner les récits et les politiques internationales quant à la réponse à donner aux multiples crises menaçant l’humanité et la Terre Mère. Récemment, de nombreux partenariats publics-privés, ayant été annoncés à la COP26, ont promis d’accélérer l’innovation agricole, financée par les multinationales de l’agrobusiness, elles-mêmes responsables de la néfaste révolution verte et du nouveau cadre narratif « d’agriculture intelligente face au climat ». De bien des façons, le « modèle » des prochains systèmes alimentaires high tech et numérisés que les grosses entreprises ont mijoté à Davos au fil des années, est devenu réalité à l’UNFSS. Nous assisterons à une concentration encore plus forte des ressources, des chaines de production et des infrastructures aux mains de quelques multinationales. Les espaces démocratiques de gouvernance diminueront encore davantage, et les violations des droits des paysan·nes et travailleur·euses vont encore s’aggraver.

Toutefois, nous avons un outil fantastique pour nous protéger contre les intentions des multinationales, motivées par le profit, et pour dompter la vague du néolibéralisme : la Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysan·nes.

A l’occasion de l’anniversaire de l’UNDROP cette année, nous lançons un outil pratique pour amorcer un changement et reprendre nos pouvoirs. La brochure d’initiation sur l’UNDROP est la première d’une série de cinq, intégrant la boite à outils de matériels d’éducation populaire. Il s’agit d’une étape cruciale pour retisser les liens entre l’UNDROP et celles et ceux qui en ont inspiré la création et ayant œuvré à son développement, mais dont les droits à une vie et à des moyens de subsistance dignes, tels qu’entérinés dans la Déclaration, doivent encore être réalisés. C’est une boite à outils pour nous aider à bien utiliser l’UNDROP dans nos luttes pour affirmer et faire avancer nos droits individuels et collectifs.

Ainsi, le but de cette boite à outils est de contribuer à une meilleure prise de conscience, à une compréhension plus approfondie et à un renforcement des capacités (par la formation) des mouvements paysans. Nous devrions utiliser cette brochure comme un outil fondateur pour assurer le respect, la mise en œuvre et la promotion de l’UNDROP, à tous les niveaux, du local à l’international, des coutumes communautaires aux mécanismes de prises de décisions politiques. Cette boite à outils d’éducation populaire est sensible aux contextes et autonomisera les paysan·nes pour améliorer leurs moyens de subsistance en milieu rural, renforcer la souveraineté alimentaire et l’agroécologie, consolider la lutte contre le changement climatique, réaliser les droits des paysan·nes à conserver, utiliser, échanger et vendre leurs semences, et agir contre l’accaparement des terres. En somme, utiliser cette boite à outils donnera naissance à l’UNDROP, et fera de la Déclaration un outil efficace pour nos luttes.

La brochure d’introduction sur l’UNDROP est la première d’une série de cinq documents d’éducation populaire.

Il est crucial que l’UNDROP soit intégrée dans les luttes quotidiennes des travailleur·euses, des détenteur·rices des droits, des paysan·nes ou de toute autre personne vivant ou travaillant en milieu rural. Cela demande de comprendre comment les droits sont bafoués et quelles actions peuvent être menées pour revendiquer ces droits. Pour y parvenir, le Livret d’initiation et les quatre Livrets thématiques qui suivront se sont concentrés sur les articles spécifiques adoptés dans le cadre de l’UNDROP pour que la disposition légale devienne une réalité bien vivante pour des millions de familles rurales. Pour qu’il y ait une vraie mise en œuvre des droits, tou·tes les paysan·nes doivent comprendre leurs droits. C’est pourquoi ces brochures sont une partie intégrante d’une campagne d’éducation populaire cruciale.

Pour La Via Campesina, l’adoption de cette Déclaration par les Nations Unies en décembre 2018 était la seule bataille à moitié remportée. Ce qui est crucial maintenant, c’est que l’UNDROP soit pleinement mise en œuvre conformément à sa lettre et à son esprit dans le monde entier.

L’UNDROP peut aider à vaincre la discrimination et la violence structurelles, et à promouvoir nos modes de vie ruraux en réponse aux crises politiques, économiques, sociales et écologiques. Mobilisons-nous avec cette boite à outils pour mettre en œuvre notre UNDROP !

Globalisons la lutte, globalisons l’espoir !

TELECHARGER LA BROCHURE ICI 

 

Via-info-fr@viacampesina.org

http://viacampesina.org/Via-info-fr/

https://mail.viacampesina.org/lists/listinfo/Via-info-fr

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :