Rien ne se fera sans nous !

lvdk-n-29-janv-fev-2022

Tout d’abord, nous adressons nos meilleurs vœux à tous les lecteurs et en général à la population citoyenne comme résidente, pour cette année 2022 quelque peu insolite.

Perplexité, frustration, ressentiment, énervement, et finalement détermination : les adjectifs sur notre ressenti, à l’issue de ce long suspense à rebonds de la troisième consultation sont nombreux !

Nous sommes perplexes parce que cette situation d’entre deux sans solution est un non-sens.

Nous sommes frustrés car nous avions compris qu’avec un vote sans Covid en 2021, mais plus encore à la date normale en 2022, alors nous avions toutes nos chances d’être enfin libres.

Nous avons du ressentiment, car trop de nos adversaires se sont comportés en ennemis, ont refusé de demander avec nous un report ; ils ont fait le forcing de façon indigne pour profiter d’une désorganisation sociale coutumière, et ont fait une campagne odieuse.

Nous sommes énervés car les proclamations de victoire du Président comme de certains adversaires méprisants ou haineux sont malhonnêtes et mensongères.

Que ce soit clair : les deux premières consultations n’emportent légalement aucune conclusion et la troisième n’est évidemment pas conclusive ! Avec 41% de Non des inscrits et 56,1% d’abstention, le Président français ment quand il explique que les calédoniens se sont « prononcés massivement » contre l’indépendance ! Qu’il mentionne ensuite du bout des lèvres un « contexte de forte abstention » sans dire qui et pourquoi relève du mensonge par omis sion.

Mais nous restons plus déterminés que jamais : nos sentiments convergent finalement vers le renfort d’un même objectif, déjà tellement présent et puissant. Bien que nous voulions construire notre pays avec tous, nous mettons en garde nos adversaires qui se conduiraient en ennemis racistes.

Ils ne pourront pas escamoter de la table la possibilité d’indépendance. Ils ne pourront pas non plus reprendre la colonisation de peuplement et rendre minoritaire le peuple autochtone à nouveau, au moment où enfin, celui-ci reprend quelque pouvoir grâce à sa progression démographique, à la participation plus nombreuse d’autres amoureux de justice et de liberté, grâce à une unité indépendantiste passionnée et à son savoir-faire !

Ce numéro 29 de La Voix de Kanaky est consacré plus qu’habituellement à ces questions brûlantes d’actualité. Pour les prochains numéros, nous soulèverons encore les problématiques terribles des injustices sociales évidemment liées à un colonialisme dont le but ultime est le profit maximal en pressant les plus faibles par de bas revenus, et des prix de vente exorbitants.

Nous n’oublierons pas nos écoles désemparées par un enseignement qui vient de l’extérieur, et qui contribue à essayer de faire du peuple autochtone une simple communauté parmi les autres. Nous n’oublierons pas la Covid arrivée malgré nos luttes, pour qu’ensuite l’État dise nous aider.

Nous penserons à dénoncer les médias omniprésents pour valoriser les thèses adverses. Nous n’oublierons rien, car ces choses forment un tout, que nous sommes déterminés à changer via l’indépendance.

D’où notre titre, comme une mise en garde pour l’avenir, et un rappel de ce qui vient de se passer :

RIEN NE SE FERA SANS NOUS !

abonnement

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :