AC ! Communiqué suite aux déclarations programmatiques de l’impétrant Macron

Mensonge, mépris, médisance… Le travail de l’idéologie

Il va falloir transpirer pour mériter une aumône, le RSA, qui permet juste de survivre. Quinze à vingt heures de travail contraint par semaine seront imposées aux « assistés sociaux » qui coûtent un « pognon dingue ».

Nul ne doit échapper à la discipline salariale.

Pourtant, avant d’imposer la corvée contrainte, pourquoi n’a-t-on pas examiné la création d’emplois correctement rémunérés pour satisfaire les besoins à la satisfaction desquels seront affectés les bénévoles obligés ? On ose imaginer qu’il s’agit seulement de surveiller et punir…

« France travail », Pôle emploi ainsi rebaptisé annonce la couleur : le moulin disciplinaire exige approvisionnement constant. Le plus longtemps possible : la retraite sera à 65 ans avec annuités précisément comptées.

Le travail idéologique de l’ultra-libéralisme donne à voir tout ses méfaits.

Mensonges : les pauvres sont responsables de leur déchéance sociale. S’impose une rigoureuse remotivation.

Mépris : les travailleuses de Moulinex sont réputées analphabètes, on s’en souvient. A compter parmi la foule de ceux « qui ne sont rien ».

Médisances : certains chômeurs frileux et délicats n’osent traverser la rue pour trouver de l’embauche. Toutes catégories additionnées, plus de 6 millions de frileux. C’est glaçant. En coupant dans les maigres allocations chômage, on va les obliger à bouger en traversant la rue. Le mouvement ça réchauffe.

Il va falloir travailler plus et plus longtemps pour accroître encore le montant des fabuleux dividendes des actionnaires alanguis, cultivant aux Iles Vierges, leurs vices et cupidités.

Le 17 mars, nous avons assisté à la déconstruction finale des acquis du CNR (Conseil National de la Résistance). Après les « jours heureux », va-t-il falloir subir les méfaits de la Globalisation Calamiteuse ?

En avril, ne te découvre pas d’un fil, c’est bien connu. Oui, restons vigilants et mobilisés : en avril s’annonce une importante échéance.

AC ! Agir ensemble contre le Chômage !


Lettre ouverte. Interpellation des candidats à l’élection présidentielle.

Depuis des décennies le chômage de masse fragilise nos sociétés et pousse vers la misère nombre de nos concitoyens. Quelles seront les solutions mises en œuvre dans le nouveau quinquennat pour éradiquer ce fléau ?

Dix millions de personnes sont aujourd’hui au chômage ou en emplois précaires. Notre association constate que la situation se dégrade chaque jour, malgré nos efforts quotidiens et notre engagement militant. Nous observons une insupportable accoutumance et une indifférence tant des media que des politiques.

Examinons dans les grandes lignes la situation de ce printemps 2022.

Document à télécharger : ac actualité n° 32 avril 2022

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :