Voyages dans le temps et l’espace (11)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. Des voyages dans le temps et l’espace. Déambulations…

Une invitation à écouter et à partager…

Rappel : voyages-dans-le-temps-et-lespace/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-2/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-3/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-4/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-5/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-6/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-7/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-8/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-9/, voyages-dans-le-temps-et-lespace-10/

« Croiser, ce n’est pas fusionner, ni séparer. Ni assimiler, ni exclure. C’est mettre en tension. C’est interroger les singularités autant que les ressemblances, et relier des éléments a priori distants, prétendument étrangers, pour dégager des analogies fécondes ». Croisement de musiques populaires et savantes de Méditerranée. Regarder aujourd’hui ce passé musical, ce patrimoine (où sont donc les femmes ?) de frères et de sœurs.
Bruno Allary (guitares – flamenca, électrique et baroque -, chant et claviers), Mireille Collignon (violes de gambe), Isabelle Corroy (flûtes kaval), Fouad Didi (voix, oud), Philippe Guiraud (basse électrique, contrebasse), Carine Lotta (voix), Sylvie Paz (voix, bendir), Carina Salvado (voix, derbuka, cajon).
Des musiques nées durant le XVIe siècle, leur circulation géographiques et temporelles…
Cd Cie Rassegna : il Sole non si Muove, enregistré en octobre 2016, Buda musique 2016


Il s’agit en fait du regroupement de deux disques. Coté liturgique – des choeurs et des voix seules, coté instrumental – percussions, kamantcha, duduk, tar, zurna, shevi, quanun.
Je souligne les continuités méditerranéennes, tant dans les parties liturgiques qu’instrumentales. Certaines liturgies me semblent plus proches des chants de synagogue que des messes ouest-européennes.
Un disque pour découvrir et savourer les écritures et les pratiques musicales de populations malmenées par d’autres populations dans l’histoire.
Cd Arménie 1 : Chants liturgiques du Moyen Age et Musique Instrumentale, Ocora 1988


Un oud en dialogue avec deux violoncelles (avec des accords sud-méditerranéens déchirants), une batterie du coté du rock, de très belles compositions – j’ai notamment apprécié Out of the Blue et They Who Dare. Une musique souvent sombre, angoissante.
Hussam Aliwat (oud, piano sur un morceau), Sary Khalifé (violoncelle), Raphaël Jouan (violoncelle), Nicolas Goussot (batterie) et Ayad Khalifé (piano sur deux compositions) impriment des ryhtmes et des colorations sui persistent longtemps après l’écoute…
Cd Hussam Aliwat : Born Now, Gaya Music 2019


« Parti, parti, parti vers l’autre rive / A atteint l’autre rive / Sans jamais l’avoir quitté » (dernières lignes du Sutra du cœur).
Sous la direction d’Amir ElSaffar (trompette, santur, voix), un ensemble de musicien·nes venu·es d’horizons musicaux et de régions du monde variées. Jason Adasiewicz (vibraphone), Tareq Abboushi (buzuq), Naseem Alatrash (violoncelle), Fabrizio Cassol (saxophone alto), Carlo De Rosa (contrebasse), Dena El Saffar (violon/joza), John Escreet (piano), Ole Mathisen (saxophones ténor et soprano), Tim Moore (dumbek, naqqarat, percussions), Miles Okazaki (guitare), JD Parran (saxophone contrebasse, clarinette), Mohamed Saleh (hautbois, cor anglais), Rajna Swaminathan (mridangam), Zafer Tawil (oud, nay), Nasheet Waits (batterie), George Ziadeh (oud).
Je me réjouis de la participation de musiciens de jazz à cette aventure de création de nouvelles structures sonores. Un disque qui prouve l’importance des connexions et des relations. Partager, partager encore et toujours…
Cd Amir ElSaffar : The Other Shore. Rivers of Sound Orchestra, enregistré en décembre 2019 et janvier 2020, Outhere 2021


Rencontre entre des clarinettes et des tambours.
Hervé Bouchardy (clarinette, petite clarinette), Alexis Ciesla (clarinette, clarinette basse, double clarinette), Franc René (clarinette, clarinette basse), Youval Micenmacher (zarb, tof, tambour d’aisselle, tambour asiatique, batterie préparée, bendir). La poésie comme mouvement surréaliste, comme écriture automatique. Un clin d’oeil à Antonin Artaud. Un rêve chimérique. Des musiques et la mémoire…
Cd Doumka Clarinet Ensemble & Youval Micenmacher : La coquille et le clergyman, enregistré en octobre 2002, Signature Radio France 2004


« Des rives de Grèce aux mélodies des bas-fonds, la Paka Paka Corporation s’inspire de ces univers multiples et développe une musique imaginative oscillant entre Orient et Balkans.
Brodé d’histoires en miroir, cet album nous emporte vers un monde où l’on scande avec passion les humeurs de la vie. »
Fanis Karoussos (santour, saz, chant), Ian Balzan (lavta, laouto, chant ), Laurent Clouet (clarinette), Wassim Halal (darbuka, doholla, davul, def, riqq), David Brossier (violon d’amour, violon pavillon, accordéon) et des invité·es sur certains morceaux, Léonore Grollemund (violoncelle), Pauline Dupuy (contrebasse), Shadi Fathi (setar, daf).
La musique en imagination voyageuse…
Cd Paka Paka Corporation, Collectif Çok Malko 2012

Didier Epsztajn

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :